DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Russie : un Américain condamné à seize ans de prison pour espionnage

euronews_icons_loading
Paul Whelan, lors de l'audience de ce lundi à Moscou
Paul Whelan, lors de l'audience de ce lundi à Moscou   -   Tous droits réservés  Sofia Sandurskaya/Moscow News Agency
Taille du texte Aa Aa

Un Américain a été condamné ce lundi en Russie à seize années de prison pour espionnage. Paul Whelan clame son innocence et parle d'un procès politique depuis le début de l'affaire. Lors de l'audience, il a brandi un papier avec un message "Farce de procès !"

L'ambassadeur américain aux Etats-Unis s'est vu refuser, une nouvelle fois, l'accès à la salle d'audience :

"Je suis de près le cas de Paul depuis mon arrivée ici en janvier comme ambassadeur, a déclaré John Sullivan. J'ai décrit ces procédures comme un simulacre de procès et aujourd'hui vient de la confirmer. Un citoyen américain a été condamné à une peine de 16 ans pour un crime pour lesquels nous n'avons pas vu de preuves. "

L'avocat russe de Paul Whelan, Vladimir Zherebenkov : "Le juge a été influencé par l'opportunisme politique, et non par l'administration de la justice, donc naturellement nous ferons appel de cette décision, nous déciderons dans une semaine si nous faisons appel, car il est question d'un échange de prisonniers, et faire appel pourrait nous faire perdre un ou deux mois. Nous voulons que Paul rentre beaucoup plus tôt "

Ils pensent avoir arrêté un James Bond, mais je suis un Mister Bean...
Paul Whelan

Selon l'avocat en effet, son client pourrait être échangé contre deux Russes détenus aux Etats-Unis.

Paul Whelan, ancien marine américain, dit avoir piégé par une clé USB contenant des informations secrètes. "Ils pensent avoir arrêté un James Bond, mais je suis un Mister Bean", a t-il dit.

Galina Polonskaya, correspondante à Moscou : "Dans la salle d'audience, Whelan a crié aux journalistes:" Je suis innocent, c'est de la paranoïa ". Il a également appelé le président américain à intensifier ses efforts pour sa libération."