Covid-19 : certains pays européens resserrent la vis par endroit

Covid-19 : certains pays européens resserrent la vis par endroit
Tous droits réservés INA FASSBENDER/AFP or licensors
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Espagne, le Portugal et l'Allemagne font face à des flambées de contaminations et prennent des mesures de confinement localisées. D'autres, comme la France continuent d'alléger leurs mesures sanitaires.

PUBLICITÉ

A peine 24 heures après la levée de l'état d'urgence en Espagne, après l'ouverture des frontières et l'accueil des touristes, les autorités ont été obligées de remettre trois quartiers d'Aragon en quarantaine.

La région du nord-est de l'Espagne est l'une des nombreuses régions où l'on détecte de nouveaux foyers de cas de coronavirus tout comme Madrid et la Catalogne. En Aragon, la flambée est partie d'une ferme de fruits et légumes.

L'Allemagne a également dû envisager de nouvelles mesures dans la bataille en cours pour contenir le cluster découvert dans une usine de transformation de viande. Cela concerne plus d'un millier d'employés.

Une rue entière a été mise en quarantaine pour deux semaines.

Berit Rürup, assistante sociale explique : "c'est une situation très extraordinaire de vivre en quarantaine et d'être également entouré d'une clôture, mais nous avons pensé qu'il était nécessaire d'installer une zone délimitée. Ainsi, les gens savent qu'ils sont mis en quarantaine et que des mesures de sécurité spéciales sont applicables."

En Grande-Bretagne, un confinement localisé a été envisagé dans le nord du pays de Galles à Anglesey, après la détection de 175 cas de Covid-19 dans une usine alimentaire. Tous les employés sont en quarantaine et l'usine est fermée.

Et au Portugal, face à de nouveaux foyers de contagions, le gouvernement a resserré la vis :

"Tous les commerces, cafés, restaurants, etc, fermeront à 20 heures" a déclaré le Premier ministre Antonio Costa.

Parmi le retour de certaines mesures du confinement, figurent aussi l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, alors que la limite avait été relevée à 20 personnes dans l'ensemble du Portugal. Le gouvernement a appelé à la discipline.

Le Portugal compte jusqu'ici 40 000 cas et plus de 1 500 morts, ce qui est relativement peu comparé à son voisin direct, l'Espagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Scholz en visite en Chine pour favoriser la coopération économique

Olaf Scholz en Chine pour des discussions délicates sur le commerce

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot