DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Référendum russe : "triomphe" ou "farce", c'est selon...

euronews_icons_loading
Référendum russe : "triomphe" ou "farce", c'est selon...
Tous droits réservés  Pavel Golovkin/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Près de 78% des électeurs russes ont approuvé officiellement les amendements à la constitution du pays qui vont permettre à Vladimir Poutine de rester au pouvoir jusqu'en 2036. C'est la Commission électorale russe qui l'a annoncé ce jeudi après le décompte de tous les bulletins. Selon cette même commission, aucun cas de fraude n'est à signaler. Mais l'opposition, Alexei Navalny, parle d'une farce : "Ce vote est une contrefaçon, mais c'est surtout une déclaration publique de ce qui se passe dans le pays : Vladimir Poutine, avec un groupe de ses amis et collègues corrompus, a pris illégalement le pouvoir et veut rester le dirigeant à vie de la Russie".

Un "triomphe", selon le Kremlin, pourtant l'Union Européenne signale qu'on lui a rapporté des irrégularités et appelle Moscou à enquêter.

A Moscou, précisions de notre correspondante Gallina Polonskaya :"C'est en Tchétchénie qu'on retrouve le taux d'approbation de ces nouveaux amendements le plus élevé. La seule région qui s'y est opposée est la province autonome de Nénetsie, à l'extrême nord-ouest de la Russie. Le texte de la nouvelle constitution était déjà disponible depuis longtemps dans toutes les librairies . Elle devait entrer en vigueur au moment même de la publication officielle des résultats du vote".