DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Royaume-Uni impose une quarantaine aux voyageurs arrivant de France

euronews_icons_loading
Le Royaume-Uni impose une quarantaine aux voyageurs arrivant de France
Tous droits réservés  Daniel Cole/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni a décidé ce jeudi d'imposer quatorze jours d’isolement aux personnes venant de France, des Pays-Bas, de Malte et de Monaco, où les indicateurs épidémiques se dégradent. Une décision mal reçue à Paris.

"Ce soir, nous annonçons qu'une période de quarantaine sera désormais mise en place aux arrivées de nouveaux pays, dont la France, les Pays-Bas et plusieurs autres", a déclaré devant la presse Grant Shapps, le secrétaire britannique aux Transports.

Cette décision fait suite à la nette dégradations des données épidémiques dans l'Hexagone, qui a recensé ce jeudi plus de 2 600 nouveaux cas de Covid-19, un record depuis le mois de mai. La nouvelle règle s’appliquera à partir de samedi 15 août à 4 heures du matin (heure locale).

"Nous avons travaillé dur pour nous faire baisser les chiffres sur circulation du virus ici et nous ne pouvons pas nous permettre de réimporter ces cas venus d'ailleurs", a justifié le ministre.

Mesure de réciprocité

La France a dans la foulée annoncé "une mesure de réciprocité" et dit regretter la décision britannique, par la voix de Clément Beaune, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

La France, les Pays-Bas, Monaco et Malte rejoignent ainsi une liste où figurent déjà la Belgique et l'Espagne, l'une des destinations touristiques les plus prisées des Britanniques.

Le Royaume-Uni a fait état ce mercredi de plus de 1 000 nouveaux cas d'infections sur son territoire, pour le deuxième jour de rang. Ce jeudi, le nombre de nouvelles infections n'a pas été communiqué par les autorités en raison de "problèmes techniques".

Preuve que le virus circule toujours sur l'archipel britannique, dans la région de Northampton, jusqu'à 273 salariés d'une usine de sandwiches ont été testés positifs au nouveau coronavirus.