DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des neurones vieux de 2 000 ans découverts chez une victime de l'éruption du Vésuve

euronews_icons_loading
Des neurones vieux de 2 000 ans découverts chez une victime de l'éruption du Vésuve
Tous droits réservés  يورنيوز
Taille du texte Aa Aa

En l'an 79, les habitants d'Herculanum, comme ceux de Pompéi, étaient exterminés par l'éruption du Vésuve. A Herculanum, une victime a été retrouvée sur son lit. 2000 ans plus tard, les recherches archéologiques aboutissent à une stupéfiante découverte. En raison de la chaleur extrême, le cerveau du jeune homme a été transformé en verre. Et à l'intérieur du cerveau, les scientifiques ont trouvé des neurones.

La vraie grande nouvelle n'est pas seulement la découverte d'un cerveau vitrifié, mais la découverte de neurones, de fibres nerveuses

"Les archéologues trouvent généralement des cerveaux, mais ce matériel n'est pas en bon état, explique Pier Paolo Petrone, anthropologue légiste à l'Université Federico II de Naples. La vraie grande nouvelle n'est pas seulement la découverte d'un cerveau vitrifié, mais la découverte de neurones, de fibres nerveuses, d'une partie de la structure du système nerveux central, y compris au niveau de la moelle épinière, qui sont un nouveau monde à étudier et à approfondir".

Les tissus humains ont été conservés grâce au processus naturel de vitrification : le refroidissement rapide des dépôts volcaniques a gelé les structures neuronales du jeune homme d'Herculanum.