DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Europe : des péremptions plus lisibles pour moins gaspiller

euronews_icons_loading
euronews
euronews   -   Tous droits réservés 
Taille du texte Aa Aa

Plus de 50 % des déchets alimentaires produits dans l'Union Européenne proviennent des foyers.

Dans le cadre de la stratégie "de la ferme à la table", la Commission européenne a fixé des objectifs juridiquement contraignants afin de réduire les déchets alimentaires d'ici 2023, en particulier en revoyant les règles européennes liées à l'étiquetage des dates, et ceci pour éviter de jeter inutilement des denrées alimentaires en raison d'une mauvaise compréhension de la signification de ces dates.

Aux Pays-Bas, le projet Refresh, financé par l'Union Européenne, a permis de mener une campagne pour sensibiliser le public à cette question, par le biais d'un spot télévisé qui explique en quoi les dates figurant sur les emballages des aliments sont différentes.

"Des recherches ont montré que près de 50 % des consommateurs européens n'étaient pas complètement sûrs du sens de ces étiquettes indiquant des dates", indique Toine Timmermans, coordinateur du projet Refresh. "Aux Pays-Bas, nous avons calculé que près de 15 % de ce qui finissait à la poubelle découlait d'une mauvaise compréhension des étiquettes. Nous avons donc lancé une campagne pour mieux expliquer la différence entre les deux étiquettes : "à consommer avant" et "à consommer de préférence avant". Pour le "à consommer avant", c'est sûr : il faut le consommer avant la date. La mention "à consommer de préférence avant" n'est qu'une garantie de qualité. Après, vous pouvez faire appel à vos sens, sentir et manger - et voir si c'est encore bon".

"Nous travaillons actuellement avec l'industrie pour créer un type de logo, pour que chaque consommateur sache clairement "ça, c'est à consommer de préférence avant" et ceci est "à consommer avant", poursuit-il.

"Nous travaillons donc avec l'ensemble de l'industrie au niveau national pour voir si nous pouvons aider les consommateurs grâce à un étiquetage très lisible et aussi grâce à une image montrant directement ce que cela signifie, et quelle est la différence entre ces types de dates".