PUBLICITÉ

Tadjikistan : l'autocrate Emomali Rakhmon réélu avec plus de 90% des voix

Tadjikistan : l'autocrate Emomali Rakhmon réélu avec plus de 90% des voix
Tous droits réservés Gennadiy Ratushenko/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Gennadiy Ratushenko/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En s'assurant un cinquième mandat de 7 ans à la tête du Tadjikistan, Emomali Rakhmon va battre un record de longévité à la tête d'un pays de l'ex-URSS.

Aux commandes du Tadjikistan depuis 1992, Emomali Rakhmon a remporté la présidentielle de cette ex-République soviétique d'Asie centrale avec 90,9% des voix.

PUBLICITÉ

Il est en passe de battre le record de longévité à la tête d'un pays de l'ex-URSS. Au pouvoir depuis 28 ans, Emomali Rakhmon a gagné avec plus de 90% l'élection présidentielle au Tadjikistan. Les résultats préliminaires ont été annoncés ce lundi au lendemain du scrutin. Il s'assure donc un cinquième mandat de sept ans à la tête de cette ex-république soviétique d'Asie centrale.

Les quatre autres candidats en lice dans l'élection ont largement fait figure de faire-valoir. Et la seule formation considérée comme d'opposition a boycotté le scrutin.

Avec ses quelques 9 millions d'habitants, le pays, frontalier de l'Afghanistan, est le plus pauvre d'Asie centrale. Aucune élection n'y a jamais été reconnue comme honnête par l'OSCE.

Emomali Rakhmon était déjà aux commandes du pays en 1992, au début d'une guerre civile qui va durer jusqu’en 1997. Opposant le pouvoir pro-communiste et des rebelles intégristes musulmans, le conflit a fait plus de 100 000 morts.

Agé de 68 ans, l'autocrate semble déjà préparer sa succession. Son fils ainé, Roustam Emomali, maire de la capitale Douchanbe, est aussi depuis avril à la tête du Sénat. C'est lui qui assurera l'intérim en cas d'incapacité du chef de l'Etat.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trêve fragile entre le Kirghizistan et le Tadjikistan

Iran : l'hélicoptère du président Raïssi localisé

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats