DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Danemark : la mer du Nord comme dernier terrain de jeu

euronews_icons_loading
Le spot de surf de Klitmoller sur la côte nord-ouest du Danemark
Le spot de surf de Klitmoller sur la côte nord-ouest du Danemark   -   Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

Nous sommes au nord-ouest du Danemark, au bord de la mer du Nord. Depuis plusieurs années, le petit village de pêcheurs de Klitmoller accueille une colonie de surfeurs.

Avec la pandémie de coronavirus, impossible pour eux d'aller chercher des vagues plus chaudes sous les tropiques. Le spot surnommé ironiquement le "Hawaï du froid" est presque saturé en cette fin de mois d'octobre.

"Les Danois et les Allemands voyagent beaucoup et comme ils ne peuvent aller nulle part en ce moment, nous avons plus de visiteurs que d'habitude qui viennent nous rendre visite", raconte Mor Meluka, un des cofondateurs du Cold Hawaii Surf Camp.

"Vous ne pouvez pas vraiment savoir quel genre de vagues vous allez avoir. Ce sont toujours des vagues différentes. Si vous allez dans un endroit parfait pour surfer comme Bali ou Tahiti, vous savez exactement comment les vagues vont casser. Ici, ça change tout le temps", analyse Vahine Itchner, cofondatrice.

Une chose est certaine, la température de l'eau refroidit; rarement au dessus des 13°c. De quoi regretter tout de même un peu les vagues du bout du monde.