DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : l'Europe de l'Est sent déjà les effets de la deuxième vague

euronews_icons_loading
Covid-19 : l'Europe de l'Est sent déjà les effets de la deuxième vague
Tous droits réservés  Petr David Josek/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

En Europe de l'Est, des mesures sont prises pour enrayer la propagation du Covid-19, comme en Roumanie, où les écoles de la capitale, Bucarest, ont été fermées ce mardi. Une mesure prise alors que 3 400 infections supplémentaires ont été détectées dans le pays au cours des dernières 24 heures, moins que la semaine dernière, mais trois fois plus qu'il y a un mois.

Dimanche, le préfet de Bucarest a annoncé que tous les lits de soins intensifs Covid-19 étaient occupés. Dans la capitale, le taux d'incidence est désormais de plus de 3 cas pour 1 000 habitants.

En Slovénie depuis lundi le gouvernement est habilité à prendre des mesures pour contrer la propagation du coronavirus. Les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits, et la circulation des citoyens est restreinte entre 21 heures et 6 heures. Le pays a déjà renforcé les règles relatives au port du masque, aux bars et aux restaurants. Les élèves des écoles et des universités sont pour la plupart passés à l'enseignement à distance.

En République tchèque, le ministre de la santé a mis en garde contre la saturation des services de réanimation, qui pourraient être débordés dès le 11 novembre. Des respirateurs artificiels ont été achetés par le gouvernement pour faire face à la recrudescence des infections. Sur les 180 000 contaminations enregistrées en République tchèque, 110 000 ont été détectées au cours des trois premières semaines d'octobre.