DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region
euronews_icons_loading
Photo d'illustration
Photo d'illustration   -   Tous droits réservés  Photo: Clarisse Shaka

Burundi : comment un mari auteur de violences conjugales a changé sa vie

"Il m'appelle chérie. Avant, il ne pouvait même pas prononcer mon nom correctement. Aujourd'hui, c'est 'darling' ". Désormais Léoncie Nduwimana parle de son mari avec une tendresse évidente dans sa voix.

Mais il y a dix ans, les choses étaient bien différentes. Trois mois après leur mariage, Faustin Ntiranyibagira, un fermier burundais, s'est transformé de prince charmant en agresseur enragé. "Il m'a fait subir toute la violence qui existe" se remémore Léoncie.

Contrairement à la plupart des histoires de violences conjugales, celle-ci a eu une fin heureuse ; quelque chose s'est passé qui a donné envie à Faustin de se changer et de changer les autres hommes autour de lui... À découvrir dans le nouvel épisode de "Dans la tête des hommes"

Cette vidéo fait partie de "Dans la tête des hommes", une série originale et un podcast d'Euronews qui explore comment la pression pour "être un homme" peut nuire aux familles et à des sociétés entières, et comment le changement de cette mentalité apporte des changements positifs pour tous. Suivez-nous dans nos voyages à travers le continent africain à la rencontre d'hommes qui défient des stéréotypes vieux de plusieurs siècles.

Cet épisode vous vient du Burundi. La journaliste Clarisse Shaka, basée à Bujumbura, y explore l'univers du mouvement Abatangamuco, qui cherche à inciter les hommes à s'engager pour autonomiser les femmes. "Abatangamuco" signifie "ceux qui révèlent la lumière" en langue kirundi, parlée par la plupart des Burundais.

En 2017, les Nations unies ont placé le Burundi à la 189e place de l'indice de l'égalité des sexes. Il n'existe pas de statistiques complètes sur la violence sexiste dans le pays. Cependant, en 2017, le Programme des Nations unies sur le VIH et le sida (ONUSIDA) a publié un rapport qui a recueilli les données disponibles auprès de différentes organisations [locales ?] ; il montre que le nombre de crimes commis contre les femmes, y compris les homicides, avait augmenté de 150 % en 2015 et de 200 % en 2016.

Écoutez le premier épisode du podcast ci-dessous.

Abonnez-vous à Dans la tête des hommes sur la plateforme de podcast de votre choix.

Suivez cette série sur Euronews et partagez avec nous vos histoires qui montrent comment vous avez changé et remis en question votre vision de ce que signifie être un homme en utilisant le hashtag #Danslatêtedeshommes.

Ce podcast est également disponible en anglais : Cry like a boy

Ce programme est financé par le European Journalism Centre, dans le cadre du programme European Development Journalism Grants, avec le soutien de la Fondation Bill and Melinda Gates.