DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des voitures hybrides pas si propres

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Des voitures hybrides pas si propres
Tous droits réservés  Frank Augstein/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est peut-être le nouveau scandale de l'industrie automobile. Les émissions de CO2 des voitures hybrides rechargeables seraient plus élevées qu'annoncé par les constructeurs.

Une étude de l'ONG Transport & Environment sur les trois modèles les plus vendus cette année révèle une pollution supérieure de 28% à 89% par rapport aux chiffres avancés par les entreprises. "Par exemple, vous pensez conduire en mode électrique zéro émission mais vous mettez le chauffage ou vous allumez vos phares ou vous accélérez et c'est fait! Le moteur (à combustion) se met en marche et il y a des émissions de CO2", explique Julia Poliscanova, directrice du programme véhicules de Transport & Environment.

L'ONG assure qu'il s'agit du prochain grand scandale après l'affaire en 2015 du dieselgate qui avait révélé les falsifications réalisées par Volkswagen sur les émissions de certains véhicules. En réponse à une question d'Euronews le porte-parole de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) réfute par écrit la validité de cette étude. "Nous nous interrogeons sur la méthodologie de cette enquête qui analyse les véhicules seulement sur des longues distances ce qui n'est pas représentatif de l'emploi des modèles hybrides rechargeables", souligne le communiqué.

Les défenseurs de l'environnement précisent qu'aujourd'hui une voiture électrique rechargée au maximum peut parcourir 300 km. Ils appellent donc à la sortie des modèles hybrides qui représentent actuellement près de la moitié des véhicules électriques en circulation en Europe.