This content is not available in your region

Produire en Europe les batteries recyclables de demain

Access to the comments Discussion
Par Isabel Marques da Silva
euronews_icons_loading
Produire en Europe les batteries recyclables de demain
Tous droits réservés  STR/AFP

C’est un saut industriel pour l’Union européenne. Elle souhaite passer de 1,5 million de voitures électriques actuellement en circulation à 7 millions en 2025 dont une grande partie produite sur place.

C’est l’objectif de l’Alliance européenne pour les batteries qui finance 70 programmes industriels. Le projet ACC, une coopération franco-allemande, veut produire des batteries au lithium pour les véhicules de demain. Au lieu de compter sur les importations venues d’Asie, il s’agit de développer la chaîne de production européenne pour construire des produits plus écologiques.

"Il y a plusieurs initiatives dans différents pays européens pour s’approvisionner dans nos pays, sur nos terres. Mais il y a aussi un effort important de l’industrie du recyclage car nous avons besoin de matériaux issus de batteries recyclées pour alimenter nos usines", explique Patrick de Metz, directeur de SAFT. Ces mouvements conjugués permettront de combler l’espace entre les capacités disponibles aujourd’hui et les nécessités de demain, estime-t-il.

La Commission européenne veut faire de l’UE le 2e producteur mondial de batteries au lithium à l’horizon 2025. Il faudra pour cela former au moins 800 000 travailleurs et combler un déficit de 15 milliards d’euros pour les projets locaux de matières premières.

L’institution a présenté de nouvelles propositions et espère que la présidence portugaise de l’Union européenne parviendra à faire adopter ce texte dans le courant de l’année. Le débat entre les Etats membres a débuté jeudi.

Pour le ministre portugais de l’Environnement João Pedro Matos Fernandes, les 27 doivent aussi élaborer des batteries conçues sur l’ensemble du cycle de vie du produit. "Une batterie existe plus longtemps que son temps d’utilisation et il est essentiel de savoir comment les recycler et de s’assurer que lorsque nous produisions ces batteries nous savons que ce que nous mettons sur le marché a une destination finale", précise-t-il. Ce secteur pourrait se révéler crucial pour l’autonomie industrielle revendiquée par le Pacte Vert européen.

Journaliste • Grégoire Lory