DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La famine augmente avec la pandémie : 11 millions d'enfants de moins de 5 ans en danger

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
La famine augmente avec la pandémie :  11 millions d'enfants de moins de 5 ans en danger
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

La famine grandit sur le terreau fertile du Covid-19. Et la catastrophe humanitaire est toute proche, pour onze pays d'Afrique, des Caraïbes, du Moyen-Orient et d'Asie. C'est ce qu'affirme Save the Children. Les niveaux de faim aiguë, qui atteignaient déjà des sommets avant la pandémie, sont en augmentation et on estime que 11 millions d'enfants de moins de cinq ans sont confrontés à une famine extrême.

L'ONG cite cinq "points chauds de la faim" où la crise alimentaire est extrêmement grave.

Il s'agit de l'Afghanistan, du Yémen, du Sud-Soudan, de la République démocratique du Congo et du Sahel central qui regroupe le Mali, Niger et Burkina Faso.

Selon Inger Ashing, à la tête de l'ONG, "la crise alimentaire mondiale menace de faire reculer les pays de plusieurs années, voire de plusieurs décennies, dans leurs efforts pour réduire la mortalité infantile et soulager la pauvreté."

L'un des pays les plus fragilisé est le Yémen, déchiré par la guerre. Les conflits et les événements climatiques extrêmes sont deux facteurs qui font augmenter la famine.

Et l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à un cessez-le-feu mondial pour aider à lutter contre la pandémie ne semble rien changer.

Save the Children appelle la communauté internationale à agir rapidement pour éviter plus de morts, particulièrement des enfants.