DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccin anti-Covid-19 : Moderna attend le feu vert des autorités de santé

Access to the comments Discussion
Par Anne Devineaux avec AFP
euronews_icons_loading
Vaccin anti-Covid-19 : Moderna attend le feu vert des autorités de santé
Tous droits réservés  Bill Sikes/AP
Taille du texte Aa Aa

Après Pfizer/BioNtech, le laboratoire Moderna demande à son tour le feu vert des autorités de santé pour commercialiser son vaccin contre le Covid-19.

Moderna dépose ce lundi des demandes d'autorisations d'urgence pour son candidat vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe. C'est la dernière étape à franchir avant la mise sur le marché. Deux semaines après la publication de résultats préliminaires, le laboratoire américain a annoncé que des résultats complets avaient confirmé une efficacité de l'ordre de 94%.

"Nous pensons que ces données sont solides et devraient clairement suffir pour permettre l'autorisation d'utilisation d'urgence aux États-Unis et nous espérons les autorisations de mise sur le marché, au niveau mondial, dans d'autres juridictions", indique le Dr. Tal Zaks, médecin en chef au laboratoire Moderna.

Résultats complets avec une efficacité de 94%

L'Agence des médicaments américains, la Food and Drug Administration, devrait convoquer mi-décembre son comité consultatif. En cas de feu vert, la distribution du vaccin pourrait ensuite débuter.

"Concernant les préoccupations importantes en matière de sécurité, les menaces graves pour notre santé, nous n'en avons vu aucune jusqu'à présent. Bien sûr, nous continuons à surveiller et nous continuerons à le faire. Et pour ce qui est des études, cette surveillance se poursuit", a précisé le Dr Tal Zaks.

Deux vaccins pourraient donc être disponibles dès le mois de décembre. Car celui développé par Pfizer et BioNtech est déjà en cours d'évaluation par les autorités sanitaires.

En Europe, chaque pays affine sa stratégie pour les futures campagnes de vaccination. En France, la Haute autorité de santé a ainsi préconisé de donner la priorité aux personnes âgées résidant en Ehpad.