DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ligue des Champions : un incident raciste abrège la rencontre PSG-Basaksehir

L'entraîneur turc Okan Buruk pendant le match PSG-Basaksehir au Parc des Princes à Paris, le 8 décembre 2020
L'entraîneur turc Okan Buruk pendant le match PSG-Basaksehir au Parc des Princes à Paris, le 8 décembre 2020   -   Tous droits réservés  FRANCK FIFE/AFP
Taille du texte Aa Aa

Une soirée tristement historique s'est déroulée mardi au Parc des Princes à Paris, où la rencontre de Ligue des Champions entre le PSG et Basaksehir a été interrompue suite à une insulte raciste présumée du 4ème arbitre à l'encontre de l'entraîneur adjoint du club turc, Achile Webo.

Selon l'ancien international camerounais, l'arbitre a stigmatisé sa couleur de peau et l'international sénégalais, Demba Ba, est intervenu pour dénoncer cette attitude. Les joueurs des deux équipes ont décidé alors d'un commun accord de rejoindre les vestiaires et de ne pas reprendre la rencontre qui avait débuté depuis une vingtaine de minutes (0-0).

L'UEFA a réagi en fin de soirée en annonçant l'ouverture d'une enquête tout en rappelant que le racisme n'avait pas sa place dans le football. L'instance européenne a précisé un peu plus tard que les deux équipes avaient accepté de reprendre le match ce mercredi à 18h55 (CET) mais avec de nouveaux arbitres.

Le PSG a de son côté salué l'initiative des joueurs et rappelé que toute forme de racisme allait à l'encontre des valeurs véhiculées par le club et ses salariés.

Après ce zéro pointé, le football devrait reprendre ses droits même si le Paris Saint Germain est déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions après la défaite de Manchester United sur le terrain du RB Leipzig (3-2).