Le Covid-19, source d'inspiration pour les créateurs et les artistes

Lorenzo Saa, Creator
Lorenzo Saa, Creator Tous droits réservés @covid19replicas
Par Raphaele Tavernier avec Agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une boutique spéciale "masques faciaux" à Barcelone. Un Britannique qui imagine des versions "fruits et légumes" du Covid-19. Quand le virus galvanise l'esprit créatif.

PUBLICITÉ

Puisque le Covid-19 est à la mode, son accessoire fétiche aussi. L’heure n’est pas encore au défilé, mais pas loin, dans une boutique de Barcelone, la protection faciale est tendance. Chic, cool, coloré ou plus discret, le masque a la cote. Une collection spéciale Noël a même été imaginée.

"C'est le premier Noël depuis le début de la pandémie. Et puisque le masque est obligatoire, il est devenu une alternative pour les cadeaux. Alors nous avons décidé de nous adapter au marché. Nous avons réalisé une édition spéciale de masques de Noël à porter pendant la période des fêtes", explique Ferran Asencio, vendeur à UrbnMsk.

La boutique est dédiée exclusivement aux masques, de la confection à la vente. Elle propose 600 modèles différents et 20 marques spécifiques. Les affaires sont en plein essor.

Le virus version "fruits et légumes"

Le Covid-19 n’a pas embué non plus l'esprit créatif de Lorenzo Saa. Durant le confinement, ce Britannique a créé, chaque jour, la version fruits et légumes du virus.

"Je pense qu'avoir un projet est la clé pour une bonne santé mentale, et cela m’a vraiment aidé. Je suis une personne très sociable, donc j'avais besoin de quelque chose pour pallier l'absence de lien social avec les gens. C'est quelque chose de très important pour moi", explique-t-il.

Lorenzo Saa passe, quotidiennement, quatre heures sur ses créations ; un avantage quand on est confiné, car le temps passe plus vite. Mais il a été contaminé par le virus de la création et ne s’est pas arrêté malgré le déconfinement. Virus banane, clou de girofle ou radis, son compte Instagram est bien fourni. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

De la peinture sur la dernière fresque londonienne de Banksy

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Rencontre avec l'artiste hongrois qui recycle les déchets en sculptures