DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Navarre, porte d'entrée de la péninsule ibérique à vélo

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Maitena Ezkutari promeut l'usage du vélo et des modes de transport doux aussi bien en ville que dans les zones rurales depuis des années. Elle dirige le projet Ederbidea en Navarre.

"Ederbidea est un projet transfrontalier qui est très important pour la Navarre," souligne la directrice générale du tourisme, commerce et consommation au gouvernement de Navarre, "parce qu'en l'occurrence, la Navarre est en quelque sorte, une porte d'entrée de la péninsule ibérique pour l'Europe."

Un projet pour tous les cyclistes

"Ederbidea est un projet vraiment essentiel," poursuit la directrice du projet en Navarre, "qui vise à réaliser cette connectivité avec l'Europe, à nous mettre dans une position privilégiée pour pouvoir attirer les cyclotouristes, mais aussi de nouveaux touristes et évidemment, intéresser tous les habitants des Pyrénées-Atlantiques, de Gipuzkoa, de Navarre qui peuvent être reliés les uns les autres plus facilement et dans des conditions de plus grande sécurité."

"Un défi très important"

"Ce que l'on constate ces dernières années et encore plus aujourd'hui avec la pandémie, c'est que le vélo joue un rôle de plus en plus important en tant que mode de transport," ajoute Maitena Ezkutari.

"En Espagne, l'engouement pour le vélo est tardif," reconnaît-elle. "Dans le passé, il était utilisé au quotidien, mais il n'était pas vraiment présent dans les grandes villes," explique-t-elle. "Depuis quelques années maintenant, on donne de plus en plus de place au vélo dans l'espace public, mais cela reste un défi important," insiste la directrice d'Ederbidea en Navarre, projet soutenu par la politique européenne de cohésion.

Journaliste • Aurora Velez