DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Italie : rentrée scolaire repoussée, une ONG s'inquiète du risque de décrochage

euronews_icons_loading
Archives : dans une salle de classe à Rome, le 21/10/2020
Archives : dans une salle de classe à Rome, le 21/10/2020   -   Tous droits réservés  Cecilia Fabiano/LaPresse
Taille du texte Aa Aa

En Italie, la rentrée scolaire dans les lycées est repoussée de quelques jours, face au risque sanitaire lié au coronavirus.

D'ordinaire, les fêtes de fin d'année s'achèvent le 6 janvier, jour de la fête de l'Épiphanie, et la reprise des cours se fait le 7. Mais là, les autorités ont décidé de repousser à lundi prochain le retour en classe des lycéens.

Les élèves plus jeunes feront, eux, leur rentrée le 7, mais seulement pour 50% de leurs cours, selon un décret adopté en Conseil des ministres dans la nuit de lundi à mardi.

En amont de cette décision au niveau national, plusieurs régions avaient déjà décidé de repousser la rentrée dans les lycées jusque fin janvier.

Retard scolaire

Ces restrictions sanitaires risquent de pénaliser la scolarité des jeunes. L'ONG Save the Children s'en inquiète. Elle vient de publier un communiqué dans ce sens.

Les effets de l'enseignement à distance ont été sous-estimés. Or, on sait que cela a un impact sur la compréhension et sur l'apprentissage. D'après l'enquête que nous avons menée, 35% des étudiants interrogés qu'ils ont aujourd'hui plusieurs matières à rattraper, en raison du retard accumulé l'an dernier. Et puis, ce qui nous inquiète le plus, c'est vraiment le risque de décrochage scolaire.
Antonella Inverno
ONG "Save the Children"

L'ONG Save The Children chiffre à 34 000 le nombre d'élèves du secondaire qui pourraient sortir du système scolaire, en raison des absences prolongées.

Parmi les raisons principales à ces décrochages, il y a la difficulté à se connecter pour suivre des cours, faute d'équipements corrects.

Par ailleurs, l'ONG s'inquiète pour la santé mentale des jeunes, soumis à davantage de stress et d'incertitude sur leur avenir professionnel.