DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE sous le choc des images de violence au Capitole

Par Euronews
euronews_icons_loading
L’UE sous le choc des images de violence au Capitole
Tous droits réservés  Manuel Balce Ceneta/AP
Taille du texte Aa Aa

A l’unisson les responsables européens se disent choqués par les émeutes au Capitole, à Washington. Pour l’UE c’est la consternation face à cette violence qui a frappé le cœur de la démocratie américaine.

A mots plus ou moins couverts les dirigeants dénoncent les théories du complot relayées par le président américain sortant, Donald Trump, qui refuse formellement de concéder sa défaite dans les urnes. Dans un peu moins de deux semaines, le milliardaire américain laissera sa place à Joe Biden. Le démocrate aura pour principale tâche de rassembler un pays plus divisé que jamais après quatre années de présidence Trump.

Selon l’eurodéputée Nathalie Loiseau (Renew Europe) Joe Biden "est l’homme de la situation". L’expérience du président élu, et ancien vice-président de Barack Obama, ainsi que son approche modérée seront des atouts pour panser les plaies de la société américaine. Mais la violence observée à Washington n’est pas prête de disparaître avertit la parlementaire française. L’UE doit aussi tirer les leçons de ces débordements. "Il faut être conscient que la démocratie n’est pas acquise, il faut la protéger", lance Nathalie Loiseau pour qui le trumpisme et le populisme sont des phénomènes bien implantés dans le paysage politique.