DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Masters de Doha : le Français Teddy Riner signe un retour en or !

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Masters de Doha : le Français Teddy Riner signe un retour en or !
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Il faisait son grand retour en compétition internationale à Doha au Qatar en cette troisième journée des Masters. Une superstar du judo français et mondial, rare en compétition internationale : le Français Teddy Riner.

Un an après avoir essuyé sa première défaite en 9 ans, le double champion olympique a renoué avec la victoire en battant en finale le Russe Inal Tasoev, numéro 3 mondial. Sur cinq combats, Teddy Riner en remporté quatre par ippon. A 31 ans, Teddy Riner ambitionne désormais de conquérir un troisième sacre olympique aux Jeux de Tokyo cet été, un exploit qui serait historique.

Masters 2021 de Doha
Teddy Riner signe un retour en orMasters 2021 de Doha

Et il n'est pas le seul tricolore à sourire ce mercredi. La Française Madeleine Malonga a confirmé qu'elle était la patronne de sa catégorie des moins de 78 kilos. Déjà championne du monde et d'Europe, la Française s'est imposée contre la Japonaise Hamada Shori en prenant très tôt l'avantage. Elle a reçu sa médaille des mains du président de la Fédération de Taekwondo, Judo et Karaté du Qatar, Khaled Ben Hamad Alatiya.

"Je me sens très très bien parce que c'était un jour très important pour gagner. C'est l'année des Jeux olympiques et il est important pour moi de gagner chaque combat", a-t-elle déclaré après sa victoire.

Masters de Doha 2021
Madeleine MalongaMasters de Doha 2021

Les tricolores en or

Et décidément, c'était une journée en or pour les Français. Dans la catégorie des plus de 78 kg, la double championne d'Europe Romane Dicko s'est offert la victoire la plus prestigieuse de sa précoce carrière avec quatre ippons contre quatre judoka figurant dans le top 10, dont une numéro 1 mondiale. Elle a également reçu le prix spécial de la meilleure judoka de la compétition. Et tout ça à 21 ans seulement.

Dans la catégorie des moins de 90 kilos, c'est le champion du monde néerlandais Noel Van T'End qui a battu le Géorgien Beka Gviniashvili. A la clé, la première médaille d'or de la compétition pour les Néerlandais.

Dans la catégorie des moins de 100 kilos, le Géorgien Varlam Liparteliani a prouvé une fois de plus qu'il était l'un des grands judokas de sa génération. Il a remporté sa troisième médaille d'or en Masters en marquant un waza-ari rapide comme l'éclair dans les quinze premières secondes du combat.

Enfin pour terminer ces trois journées à Doha, on se quitte sur cet incroyable ippon, signé de la star portugaise Jorge Fonseca. C'est notre image du jour, que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessus.