DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Tchèques contraints de faire la queue à la frontière allemande pour présenter un test négatif

Access to the comments Discussion
Par Julien Pavy
euronews_icons_loading
Les Tchèques contraints de faire la queue à la frontière allemande pour présenter un test négatif
Tous droits réservés  Armin Weigel/ dpa
Taille du texte Aa Aa

Il y avait des bouchons tôt ce lundi matin à la frontière entre la République tchèque et le Land de Bavière en Allemagne.

Un pays à risque Covid selon Berlin

En cause, une nouvelle directive du gouvernement allemand qui considère désormais la République tchèque comme un pays à haut risque Covid-19. Conséquence, les voyageurs en provenance de ce pays doivent désormais présenter un test négatif à leur arrivée sur le territoire allemand ou se faire dépister directement à la frontière. Des contraintes de taille, notamment pour les nombreux travailleurs transfrontaliers tchèques qui doivent prendre leur mal en patience.

"Nous sommes arrivés ici à 4 heures du matin. Là, il est 6h30 et nous attendons toujours. Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais nous sommes proches du but", souligne Jevgeni.

Les automobilistes passent par un drive test de dépistage, où les résultats leur sont donnés rapidement. Mais le test pour passer la frontière n'est valable que 48 heures.

"J'attends depuis longtemps, ce n'est pas très agréable le matin. Et dans deux jours, nous devons refaire le test, il faudra à nouveau attendre", se désole Stepanka.

Nous sommes arrivés ici à 4 heures du matin. Là, il est 6h30 et nous attendons toujours.
Un travailleur transfrontalier

Un test négatif tous les 48 heures

Les Tchèques peuvent aussi se faire dépister du côté allemand de la frontière, mais il faut sortir de sa voiture et faire la queue à l’extérieur, dans le froid.

"C'est insupportable, se plaint Jaroslav. Si ça continue comme ça, je ne vais plus me rendre en Allemagne, car ça ne va plus valoir la peine. Il va falloir qu'ils changent quelque chose. On ne peut pas faire la queue pendant des heures, trois ou quatre fois par semaine, pour faire des tests. Ce n'est pas possible."

On ne peut faire la queue pendant des heures, trois ou quatre fois par semaine, pour faire des tests. Ce n'est pas possible.
Un travailleur transfrontalier

Si la Bavière impose un test négatif tous les 48 heures, le Land de Saxe, de son côté, se montre un peu moins strict. Il demande aux voyageurs en provenance de République tchèque de montrer patte blanche deux fois par semaine.