DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Allemagne s'apprête à interdire l'entrée à certains voyageurs

Par euronews
euronews_icons_loading
capture d'écran
capture d'écran   -   Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Le Covid-19 continue de mettre à mal la liberté de circulation dans l'espace Schengen. Alors que l'Allemagne s'apprête à fermer ses frontières à certains voyageurs, la Norvège a annoncé qu'elle se barricadait totalement.

Pour faire barrage aux nouveaux variants du Covid-19, l'Allemagne s'apprête à fermer partiellement ses frontières. La décision devrait tomber ce vendredi.

Les arrivées pourraient être interdites depuis le Portugal, le Royaume-Uni, le Brésil, et l'Afrique du Sud. Des exceptions doivent être faites à certains voyageurs d'affaires et au transport de frêt.

"Au regard des informations qui nous parviennent, nous n'attendons pas de solution européenne qui corresponde à nos idées dans un futur proche", a déclaré le ministre de l'Intérieur conservateur Horst Seehofer, pour justifier le fait que Berlin opte pour ce plan_ "national_".

La Norvège barricadée

La Norvège a quant à elle décidé de fermer ses frontières à presque tous les non-résidents du pays. Sauf, là encore, pour le transport de marchandise et les travailleurs de la santé en provenance de Suède et de Finlande.

Le pays nordique n'est pas membre de l'UE mais il fait partie, au même titre que l'Allemagne, de l'espace Schengen.

"A partir de minuit ce vendredi, nous introduisons des règles d'entrée les plus strictes depuis le 12 mars. Concrètement, les frontières seront fermées à tous ceux qui n'habitent pas en Norvège", a résumé la Première ministre du pays, Erna Solberg, issue du parti conservateur.

Dans le même temps au Royaume-Uni, les voyageurs en provenance du Portugal, d'Amérique du sud et de certaines zones d'Afrique devront s'isoler à l'hotel pour dix jours. Sans motif valide, les contrevenants risquent une amende.