DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Face aux variants, l'Europe se ferme, passer les frontières devient plus compliqué

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Face aux variants, l'Europe se ferme, passer les frontières devient plus compliqué
Tous droits réservés  Emilio Morenatti/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni prévoit de soumettre tous les voyageurs arrivant dans le pays à deux tests de Covid successifs.

Les Britanniques sont actuellement soumis à un confinement sévère et les autorités sanitaires espèrent que la mesure permettra d'éviter l'importation de variants venus de l'étranger.

Matt Hanckcok est le ministre de la Santé du Royaume-Uni : "Nous prévoyons des amendes sévères : 1 000 livres pour ceux qui arrivent de l'étranger sans passer le premier test, 2 000 livres pour ceux qui ne se soumettent pas au deuxième test. Et à cela s'ajoute la prolongation automatique de la période de quarantaine à 14 jours, et l'amende qui passe de 5 à 10 000 livres pour ceux qui choisissent de ne pas se mettre en quarantaine dans un hôtel qui leur est désigné".

Avec plus de 63 mille morts pour 47 millions d'habitants, l'Espagne cherche elle aussi à se protéger des variants du Covid et prolonge pour deux semaines les restrictions imposées aux vols en provenance du Royaume-Uni, du Brésil et d'Afrique du Sud.

Carolina Darias , ministre espagnole de la Santé : "Dans le cas du Royaume-Uni, c'est la quatrième fois que le Conseil des ministres décide de prolonger les restrictions de vols que nous avons mises en place le 22 décembre. C'est lié à l'évolution du variant britannique. Comme d'autres pays européens, le gouvernement espagnol a prolongé les restrictions des vols au départ du Royaume-Uni jusqu'au 2 mars".

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel s'est prononcé pour le maintien des mesures de confinement malgré la grogne de la population.

Même si le nombre des contaminations quotidiennes est en baisse, le confinement allemand est sévère : écoles, commerces non-alimentaires, restaurants bars et musés sont toujours fermés.