DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Enseigner l'islam dans des écoles publiques de Catalogne : entre compréhension et crispation

Access to the comments Discussion
Par Jaime Velazquez
euronews_icons_loading
Enseigner l'islam dans des écoles publiques de Catalogne : entre compréhension et crispation
Tous droits réservés  Paul White/Copyright 2017 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Des cours de religion musulmane dans plusieurs écoles publiques de Catalogne. C'est l'idée du ministère de l'Education de la province espagnole qui compte la plus grande population musulmane du pays. Pour l'heure, il s'agit d'un test pilote dans six écoles, mais le gouvernement régional a l'intention de l'étendre à d'autres établissements dès la rentrée prochaine.

"L'expérience a été très positive. Et cela a contribué à briser certains préjugés. Sortir l'Islam de ces espaces plus fermés et restreints nous a permis de mieux comprendre ce choix religieux et ce, de façon plus naturelle" souligne Mayte Aymerich, Directrice générale, département de l'Education de Catalogne.

L'enseignement de la religion fait partie du programme scolaire en Espagne en raison d'un accord traditionnel entre l'État et l'Église catholique. Si certains considèrent que la religion n'a rien à faire dans les écoles publiques, la communauté musulmane réclame une égalité de traitement.

"Si les écoles doivent être sources d'intégration et diversifiées, elles doivent aussi embrasser cette diversité de croyances. Un autre débat est de savoir si l'éducation religieuse doit être enseignée à l'école. Je ne pense pas," indique Mayte Aymerich, Directrice générale, département de l'Education de Catalogne.

"Lors des dernières élections catalanes, le parti d'extrême droite "Vox" a utilisé cette mosquée pour accuser les partis au pouvoir de faire de la Catalogne une république islamique. La communauté musulmane a porté l'affaire devant les tribunaux pour crimes de haine, mais cela n'a pas empêché le parti de gagner 11 députés et de devenir la quatrième force en Catalogne" explique Jaime Velazquez, notre correspondant à Barcelone.

Au-delà du débat sur la laïcité de l'enseignement public, le sujet de l'islam dans les écoles catalanes crispe pour d'autres raisons comme les attentats djihadistes de 2017 à Barcelone.

"On l'a déjà vu après les attentats du 17 août, quand une minorité a voulu briser la société catalane, en focalisant la haine sur la communauté musulmane et l'Islam. Et la réponse de la société catalane a été formidable. L'objectif n'est pas la communauté musulmane, mais de briser la coexistence de la société catalane" raconte Mohamed El Ghaidouni, délégué de la Commission islamique d'Espagne en Catalogne.

Le gouvernement catalan en est convaincu : l'enseignement de l'islam à l'école aidera la société dans toute sa diversité à trouver des points de rencontre et à favoriser la compréhension mutuelle et la coexistence.