This content is not available in your region

Encore 30 à 40 ans avant le démantèlement total de la centrale de Fukushima, au Japon

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Encore 30 à 40 ans avant le démantèlement total de la centrale de Fukushima, au Japon
Tous droits réservés  AP Photo

C'était il y a 10 ans au Japon. Un tremblement de terre meurtrier. Ce 11 mars 2011, la centrale nucléaire de Fukushima Daïichi est aussi partiellement détruite par un tsunami. Depuis, le gouvernement japonais et Tepco, l'exploitant du site, pilotent le démantèlement de la centrale .

3 des 6 réacteurs sont aujourd'hui sous contrôle. les réacteurs 4, 5 et 6.

L'urgence des premières heures avait été de stopper les réacteurs et d'empêcher des émissions de radioactivité en déversant de l'eau sur les installations. Dès 2013, la deuxième étape a consisté à vider les piscines des réacteurs de leurs combustibles, opération qui doit durer encore 10 ans.

La troisième étape qui s'annonce est la plus délicate : il faudra retirer le combustible fondu, le corium, des réacteurs 1, 2 et 3. L'autre enjeu majeur se passe dans une installation spécialement créée pour Fukushima, ou l'on gère l'eau contaminée.

"Ici, le réacteur accidenté contient du combustible fondu et il faut le refroidir en permanence, donc nous déversons de l'eau dessus. L'eau contaminée qui sort est absorbée par une pompe et est envoyée dans ce système et la radiation est quasiment retirée à part le tritium, pour être enfin stockée dans des réservoirs".

Le tritium est une partie de la molécule de l'eau, qui a une très courte période radioactive et ne reste pas dans le corps humain. L'eau traitée est ensuite entreposée dans un millier de cuves, mais elles seront pleines en 2022. Il faudra donc évacuer cette eau filtrée, et deux pistes sont envisagées : la vaporiser dans l'air ou la rejeter en mer. Mais cela inquiète les pêcheurs et les agriculteurs locaux.

Christophe Xerri, de la division cycle du combustible et gestion des déchets :

"Tous les réacteurs nucléaires sont autorisés à rejeter de petites quantités de radioactivité dans l'eau et dans l'air, tout ceci est soumis à un contrôle réglementaire".

Le démantèlement de la centrale de Fukushima devrait être terminé dans 30 a 40 ans, une catastrophe qui est sans commune mesure avec Tchernobyl.

Georg Steinhauser, de la Leibniz University à Hanovre, dans le nord de l'Allemagne :

"Tchernobyl a rejeté une énorme quantité de plutonium et d'americium. Tchernobyl sera contaminé pour toujours, Fukushima, c'est une toute autre histoire. Ce que Fukushima a rejeté, c'est essentiellement du cesium radioactif. Le cesium-137 a une durée de radioactivité de 30 ans".

Tout près de la centrale, les autorités travaillent aussi à reconstruire dans les zones décontaminées pour le retour des habitants. Depuis 2011, 88 000 d'entre eux ont quitté les zones évacuées, 14 000 seulement sont revenus.