DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Deux fillettes migrantes sont jetées par un passeur du haut du mur entre Mexique et Etats-Unis

Access to the comments Discussion
Par Joël Chatreau
Des enfants qui ont traversé le Rio Grande, près de la ville de Roma, au Texas, le 27 mars 2021
Des enfants qui ont traversé le Rio Grande, près de la ville de Roma, au Texas, le 27 mars 2021   -   Tous droits réservés  Dario Lopez-Mills/AP
Taille du texte Aa Aa

S'il fallait encore souligner le manque de pitié de certains passeurs des filières de l'immigration clandestine, la scène lamentable qui s'est déroulée au cours de la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars cette semaine à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis ne pourrait que renforcer ce sentiment, et le dégoût que l'on ressent.

Deux petites soeurs, des fillettes de 3 et 5 ans ayant fui l'Equateur, ont été balancées comme de simples sacs sur le territoire américain, du haut du mur de séparation avec l'Etat mexicain voisin... Ce mur mesure environ quatre mètres ! Si les caméras de surveillance n'avaient pas filmé cet incident ahurissant (voir ci-dessous), personne ne l'aurait su.

U.S. Customs and Border Protection via AP
Image arrêtée de la vidéo filmée par le service américain des Douanes dans la nuit du 30 au 31 mars 2021U.S. Customs and Border Protection via AP

Choquées mais vivantes !

Le service américain des Douanes et de la Protection des frontières a au contraire voulu jeter une lumière crue sur l'incident qui a eu lieu près de Santa Teresa, une ville perdue dans une zone désertique et reculée de l'Etat du Nouveau-Mexique. Voici ce qu'ont expliqué les policiers :

Un agent de Santa Teresa chargé de l'utilisation de caméras a vu un passeur lâcher deux jeunes enfants du haut d'un mur frontalier d'une hauteur de 14 pieds (soit près de 4 mètres)

Les agents du poste de contrôle le plus proche ont aussitôt été prévenus et se sont rendus sur les lieux le plus rapidement possible. Miracle ! Les deux fillettes équatoriennes étaient évidemment sonnées mais saines et sauves, et sans blessures apparentes. Elles ont été recueillies dans les locaux des Douanes, où elles ont pu être réconfortées et nourries, puis transportées dans un hôpital afin d'être examinées par précaution.

Gloria Chavez, qui commandait la patrouille qui s'est portée au secours des enfants, a confié toute son indignation :

Sans la vigilance de nos agents avec l'aide de technologies mobiles, ces deux toutes jeunes soeurs auraient été soumises pendant des heures aux rigueurs du désert (...)
Je suis sidérée par la manière inhumaine dont ce passeur a jeté du haut d'un mur d'innocentes enfants
Gloria Chavez
Cheffe de patrouille de la douane américaine

10 000 migrants mineurs arrêtés en février

Les Etats-Unis sont confrontés actuellement à une forte poussée migratoire venue d'Amérique du Sud. Rien qu'en février dernier, plus de 100 000 déplacés en situation irrégulière sur le territoire américain ont été arrêtés près de la frontière avec le Mexique : parmi eux, on comptait environ 20 000 personnes qui se sont jetées sur les routes en famille, et 10 000 mineurs abandonnés à leur sort sans absolument aucun adulte pour les accompagner.