EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Panne de courant à Natanz : l'Iran dénonce un acte de terrorisme nucléaire

 Panne de courant à Natanz : l'Iran dénonce un acte de terrorisme nucléaire
Tous droits réservés Atomic Energy Organization of Iran via AP
Tous droits réservés Atomic Energy Organization of Iran via AP
Par Laurence Alexandrowicz
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le complexe nucléaire de Natanz victime d'un acte de "terrorisme" selon Téhéran, les médias israéliens suspectent le Mossad.

PUBLICITÉ

Selon Téhéran c'est un acte de "terrorisme nucléaire". La panne d'électricité survenue dans son installation atomique souterraine de Natanz s'est produite un jour seulement après que l'Iran a dévoilé de nouvelles centrifugeuses qui sont la clé du programme d'enrichissement de l'uranium du pays.

Pourtant, le directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique s'est abstenu de désigner un coupable.

Mais si l'incident n'a pas été revendiqué, les soupçons se portent sur Israël : les médias de l'Etat hébreu eux-même évoquent une cyberattaque menée par le Mossad.

Le complexe nucléaire a déjà été la cible de sabotages dans le passé, notamment en 2010, avec l'attaque du virus informatique Stuxnet, considéré comme une création conjointe israélo-américaine.

Ce nouvel incident fait monter les tensions régionales alors que ces derniers jours à Vienne les puissances mondiales et Téhéran tentaient de sauver l'accord de 2015, abandonné par les États-Unis sous l'administration Trump en 2018.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : Ebrahim Raïssi, portrait d'un dirigeant ultra-conservateur

Le chef de l'AIEA cherche à renforcer les contrôles sur le programme nucléaire iranien

Attaque israélienne présumée en Iran : l'AIEA essaie de rassurer