This content is not available in your region

Derek Chauvin coupable de meurtre : célébrations à Minneapolis

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Derek Chauvin coupable de meurtre : célébrations à Minneapolis
Tous droits réservés  Morry Gash/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.

Le jury a rendu son verdict dans le procès de la mort de George Floyd aux Etats-Unis : l'ancien policier Derek Chauvin est coupable de meurtre. La tristesse se mêlait au soulagement dans les rues de Minneapolis.

Une nouvelle date marquante dans la douloureuse histoire de la question raciale aux Etats-Unis. L'ex-policier Derek Chauvin a été reconnu coupable du meurtre de George Floyd, au terme d'un procès suivi dans le monde entier. Il a été immédiatement écroué et pourrait passer des décennies en prison.

"Dans le cadre du premier chef d'accusation, celui d'avoir commis un crime d'homicide involontaire au second degré, notre jury déclare l'accusé coupable". Telle est la déclaration lue par le juge du tribunal de Minneapolis, qui a fait exploser de joie la famille de George Floyd, tué en mai 2020 lors d'une interpellation de police.

"Le voir sortir de la salle d'audience menotté, comme mon frère a été menotté, cela m'a montré qu'il n'avait plus de pouvoir. Qu'il ne contrôle plus rien. C'est mon frère qui a le contrôle", sanglottait LaTonya Floyd, la sœur du défunt à la télévision américaine.

Les images d'une grande cruauté avaient fait le tour du monde : un policier blanc plaque un afro-américain contre le trottoir. Son genou sur le cou, l'empêche de respirer. Elles avaient déclenché des protestations mondiales et des appels à réformer la police.

Une victoire des droits civiques

Ce mardi à Minneapolis, plusieurs rassemblements étaient organisés. "Nous ne célébrons pas l'emprisonnement d'un homme. Nous aurions préféré que George soit en vie, mais nous célébrons parce que des jeunes, blancs et noirs,, dont beaucoup ont été pointés du doigt, ont manifesté encore et encore et continué à avancer", déclarait le Rev. Al Sharpton, militant des droits civiques.

Immédiatement après la mort de Georges Floyd, des marches ont été organisées pour réclamer justice, les manifestants se réclamant notamment du mouvement "Black Lives Matter" (La vie des noirs compte).

Joe Biden a salué le verdict. Pour lui, cette affaire a arraché les œillères de la société américaines. "Le verdict de culpabilité ne ramène pas George. Mais à travers la douleur de la famille, il trouve un but, de sorte que l'héritage de George ne sera pas seulement lié à sa mort, mais à ce que nous devons faire en sa mémoire", a conclu le président américain.

Une foule s'est rassemblée ce mardi à l'endroit où Gorge Floyd est mort. C'est la première fois dans l'État du Minnesota qu'un policier blanc ayant tué dans l'exercice de ses fonctions est condamné pour meurtre.