DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Irlande du Nord : démission de la Première ministre sur fond de Brexit

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP, AP
Arlene Foster, le 5 août 2020 à Londonderry en Irlande du Nor
Arlene Foster, le 5 août 2020 à Londonderry en Irlande du Nor   -   Tous droits réservés  Peter Morrison/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La Première ministre unioniste d'Irlande du Nord, Arlene Foster, a annoncé ce mercredi sa démission, victime d'une fronde dans son parti liée aux conséquences du Brexit sur la province britannique.

Arlene Foster, au rôle clé dans les négociations sur la sortie du Royaume-Uni, a annoncé qu'elle quitterait la tête de son parti, le DUP, fin mai et son poste de chef du gouvernement local à la fin juin.

Dans une vidéo publiée sur le site de sa formation politique, Arlene Foster confie que de servir le peuple d'Irlande du Nord a été "le privilège de ma vie". "J'ai cherché à conduire le parti et l'Irlande du Nord loin de la division et vers une meilleure voie", a-t-elle également expliqué.

Sa position était devenue intenable depuis que de nombreux députés du Parti unioniste démocratique avait signé une lettre de défiance à son égard.

Cette fronde contre l'encore Première ministre, qui dirige le DUP depuis 2015, est le dernier signe des tensions en Irlande du Nord liées au divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. Les règles commerciales post-Brexit ont imposé des contrôles douaniers et frontaliers sur certaines marchandises circulant entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni.

La solution qui avait été trouvée pour éviter de mettre en place une frontière physique entre l'Irlande du Nord et l'Irlande, membre de l'UE, a provoqué de vives protestations au sein du DUP, ainsi que chez de nombreux unionistes britanniques d'Irlande du Nord. Ces derniers estiment, en effet, que cette solution équivaut à une frontière en mer d'Irlande et qu'elle affaiblit les liens avec le reste du Royaume-Uni.

Cette situation a contribué à l'explosion de plusieurs manifestations, au début du mois, dans de nombreuses villes d'Irlande du Nord. Lors de ces heurts, les manifestants, souvent jeunes, ont lancé des projectiles (briques, feux d'artifice, etc.) sur la police.

Arlene Foster, ainsi que d'autres personnalités politiques du DUP, sont confrontées à la colère des membres du parti pour avoir soutenu l'accord de divorce que le Premier ministre britannique Boris Johnson a conclu avec l'UE.

Arlene Foster s'est également aliéné la frange la plus conservatrice de son parti en adoptant une position jugée trop libérale sur les questions sociales.

Elle était Première ministre d'Irlande du Nord depuis le 11 janvier 2020, une fonction qu'elle avait déjà remplie par le passé à plusieurs reprises.