PUBLICITÉ

La France veut redevenir la première destination touristique mondiale

Des touristes en haut de la Tour Eiffel à Paris
Des touristes en haut de la Tour Eiffel à Paris Tous droits réservés Francois Mori/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Francois Mori/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Comment renouer avec les 90 millions de touristes de 2019 ? La France lance ce mardi sa campagne de relance du tourisme, espérant retrouver sa position de leader en termes de fréquentation devant l'Espagne, la Grèce et l'Italie.

PUBLICITÉ

La France prête à dérouler le tapis rouge pour attirer les voyageurs. Le gouvernement démarre ce mardi une campagne pour relancer son industrie touristique. Objectif : retrouver sa position de leader mondial en termes de fréquentation. 

Pour cela, Paris mise sur ses voisins pour renouer avec les bénéfices. Une campagne européenne à destination de 10 pays dont le Royaume-Uni, la Belgique, l'Italie, l'Espagne, ou encore la Suède.

Depuis l'annonce d'un calendrier de reprise, les réservations se remplissent vite affirme le gouvernement français. En ligne de mire : le 9 juin, date à laquelle le couvre-feu sera avancé à 23 heures, les bars et les restaurants totalement rouverts; c'est aussi l'arrivée du pass sanitaire qui permettra de montrer qu'on est vacciné ou testé négatif.

En tête des destinations : la Grèce suivie par l'Espagne, la France et l'Italie.

Avec la crise sanitaire, les recettes touristiques ont étés divisées par deux en 2020. L'année 2019 a été exceptionnelle pour la France avec 90 millions de touristes et 57 milliards d'euros de recettes. La situation géographique du pays pourrait être un atout, l'hexagone pourrait en effet tirer profit de sa proximité avec de nombreux pays européens.

Mais la France n'est pas la seule à vouloir faire revenir les touristes et certaines destinations n'ont pas attendu la mise en place du passeport sanitaire européen.

La Grèce mise sur ses îles "sans covid" pour relancer le tourisme. Elle a mis les bouchées doubles pour achever la vaccination sur les îles d'ici la mi-mai . les plages privées sont déjà ouvertes. Et la quarantaine obligatoire de 7 jours à l'arrivée sur le territoire a été levée à la mi-avril, notamment pour les pays membres de l'UE..

L'Espagne, deuxième destination touristique mondiale en 2019 a vu sa fréquentation chuter de 77% l'an dernier.

Avec ses bars, musées, restaurants et théâtres ouverts sans interruption depuis juin 2020, la région de Madrid, la plus permissive d'Espagne, a été ces derniers mois un refuge pour touristes européens, notamment français, qui pouvaient y entrer, comme ailleurs en Espagne. Seule exigence : un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Pour faire revenir les touristes étrangers, l'Italie compte introduire un laissez-passer à partir de la deuxième quinzaine de mai, un mois avant la mise en place du passeport européen annoncé par la Commission européenne.

Il permettra de voyager dans toutes les régions, il sera délivré aux mêmes conditions que celui européen: avoir été vacciné ou avoir eu le Covid-19, présenter un test négatif .

Les croisières ont également repris depuis les ports italiens. Les bars et restaurants peuvent désormais servir leurs clients en extérieur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles manifestations d'agriculteurs en France et en Pologne

Plus de 600 kilos de cannabis saisis à la frontière franco-espagnole

Punaises de lit : le gouvernement veut "agir davantage"