Gaza : les bombardements se poursuivent, une grève générale commence

Gaza : les bombardements se poursuivent, une grève générale commence
Tous droits réservés Mahmoud Illean/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Mahmoud Illean/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Paris a demandé à l'Etat hébreu, cible d'une centaine de nouvelles roquettes du Hamas, de "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide à Gaza".

PUBLICITÉ

Gaza, toujours bombardé par Israël, était au centre de plusieurs initiatives diplomatiques ce mardi. Paris a demandé à l'Etat hébreu, cible d'une centaine de nouvelles roquettes du Hamas, de "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide à Gaza". Dans la journée un point de passage a été ouvert puis rapidement refermé par l'armée après des tirs du Hamas.

L'Allemagne et la Jordanie ont de leur côté demandé la mise en place "rapide " d'un cessez-le-feu.

Un immeuble de six étages abritant une bibliothèque et des salles de cours appartenant à l'Université Islamique de Gaza a été détruit par les frappes aériennes ce mardi, ainsi que plusieurs maisons appartenant selon Israël à des responsables du Hamas. 65 cibles en tout ont été visées.

Plusieurs manifestations hostiles aux bombardements ont eu lieu en Cisjordanie, entraînant des violences et la mort par balles d'un Palestinien.

Signe de la gravité de la situation, une grève générale, soutenue par le Fatah de Mahmoud Abbas, a commencé chez les Palestiniens de Cisjordanie et, fait rare, au sein de la communauté arabe d'Israël.

Depuis le début de ce nouveau conflit il y a huit jours, douze personnes sont mortes en Israël, 213 à Gaza.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël - Hamas : les États-Unis pressent pour un accord de trêve

Des frappes aériennes israéliennes sur Rafah ont fait au moins 22 morts (source palestinienne)

Le chef du renseignement militaire israélien démissionne suite à l'attaque du Hamas le 7 octobre