DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Parlement européen adopte la neutralité carbone

Access to the comments Discussion
Par Grégoire Lory
euronews_icons_loading
Le Parlement européen confirme l'objectif de neutraltié carbone pour 2050
Le Parlement européen confirme l'objectif de neutraltié carbone pour 2050   -   Tous droits réservés  Charlie Riedel/AP
Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen grave dans le marbre l'objectif de la neutralité carbone à l'horizon 2050. A une large majorité les eurodéputés approuvent la loi climat qui veut faire de l'UE le moteur et l'exemple de la lutte contre le changement climatique.

Pour la rapporteur dans l'hémicycle il s'agit d'un vote majeur. "Je vois cela comme la première page du voyage de l'Europe et de l'Union européenne vers la neutralité carbone. C'est historique. Nous passons d'une union du charbon et de l'acier à une union de la neutralité carbone", se réjouit Jytte Guteland (S&d).

Ce texte prévoit d'ici 2030 de réduire d'au moins 55% les émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990. Pour le président de la commission Environnement au Parlement c'est un effort considérable. "Nous allons aller 2,5 fois plus vite dans la décennie qui vient que dans la décennie passée", résume Pascal Canfin (Renew Europe). La loi climat entrainera la création d'un comité consultatif scientifique dont l'objectif sera d'évaluer la cohérence des politiques européennes et des progrès réalisés par l'UE.

Mais ces éléments n'ont pas convaincu tous les groupes politiques. Pour les Verts le texte ne permettra pas de limiter la hausse du réchauffement climatique à 1,5°C. "Avec cette loi climat la science nous répond que cela va entrainer une hausse générale des températures comprise entre deux et trois degrés, donc en contradiction avec l'accord de Paris", insiste Michael Bloss (les Verts).

Dans les rangs conservateurs le compte n'y est pas non plus. Ils estiment que les citoyens et les gouvernements vont payer le prix de cette transformation. "La loi climat fixe des obligations et des interdictions et cela va non seulement entraîner de nouvelles taxes mais cela va aussi augmenter le coût de la vie quotidienne", annonce Anna Zalewska (CRE)

La loi climat est un élément central du Pacte Vert. La Commission européenne devrait être ainsi en mesure de présenter le 14 juillet de nouvelles propositions pour renforcer les ambitions climatiques de l'UE.