DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

OCDE : l'emploi doit être au cœur de la reprise

Par euronews
euronews_icons_loading
OCDE : l'emploi doit être au cœur de la reprise
Tous droits réservés  Nathan Denette/AP
Taille du texte Aa Aa

La pandémie de Covid-19 provoque une crise de l'emploi bien plus grave que celle qui avait suivi la crise de 2008. Les femmes, les jeunes et les travailleurs à faible revenu sont les plus durement touchés, c'est la conclusion du rapport de l'OCDE et des statistiques du chômage publiées ce mercredi.

22 millions d'emplois ont été perdus en 2020 par rapport à 2019 dans les pays de l'OCDE. En dépit d’une reprise partielle, on dénombre encore plus de 8 millions de chômeurs et 14 millions de personnes de plus qu'avant la crise qui ne cherchent pas activement du travail .

Le nombre de jeunes sans emploi et sortis du système éducatif a augmenté de près de 3 millions, inversant ainsi la tendance enregistrée depuis une dizaine d'années.

La reprise économique vigoureuse en cours dans les pays de l'OCDE ne s'est pas encore traduite par la création d'emplois suffisamment nombreux pour renouer avec les niveaux d'avant la pandémie dans la plupart des économies membres.

Selon les estimations, à la fin de l'année 2022, le taux d'emploi restera encore inférieur. Il faudra presque 3 ans aux pays de la zone euro.

Dans son rapport, l'OCDE note encore que la pandémie de Covid-19 a également aggravé les clivages sociaux et économiques, une situation qui pourrait perdurer au sortir de la crise.

Le rapport note une demande croissante de professionnels dans le domaine de la santé et de l'énergie verte dans de nombreuses économies riches.