DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Pas de grands favoris mais de nombreux films pressentis pour la Palme d'or

euronews_icons_loading
Haut et Fort
Haut et Fort   -   Tous droits réservés  Ali n'Productions
Par Frédéric Ponsard
Taille du texte Aa Aa

Le Festival de Cannes s'apprête à connaître samedi soir la nouvelle Palme d'or de cette édition 2021 si particulière, en plein mois de juillet et par temps de Covid.

Les films étaient en tout cas au rendez-vous, 24 en compétition, venus des cinq continents, des cinéastes confirmés comme des quasi débutants.

Nous avons demandé aux journalistes de la presse internationale leurs favoris pour la Palme d'or.

"J'ai été impressionné par le film japonais 'Drive my Car', réalisé par Hamaguchi. C'est son meilleur film, par rapport a ce que j'ai vu de lui, et pour moi, même s'il dure trois heures, c'est mon favori. J'ai aussi été impressionné par la sensibilité de 'Bergman Island' de Mia Hansen-Love. C'est une metteur en scene française mais très internationale qui a une sensibilité différente et qui mériterait aussi la Palme d'Or."
Vicenç Batalla
paris-barcelona.com

Plusieurs films de femmes ont en effet séduit les festivaliers comme Bergman Island, citons aussi Titane de la jeune française Julia Ducournau ou La Fracture de Catherine Corsini.

Mais la personnalité de Spike Lee va certainement orienter les décisions finales du jury.

"Spike Lee est toujours plein de surprises, son propre travail est plein de surprises, c'est une personne qui comprend la question du "genre" et il comprend la politique. Donc, bien sûr, nous pensons quelque chose comme ça. Il n'y a que quatre films de femmes mais ils étaient tous formidables. Donc, si on prend la côte des bons films, alors les femmes sont vraiment au top."
Daniel Kothenschulte
Frankfurter Rundschau (Germany
"Je pense que La Fracture de Catherine Corsini a une grande chance, pas une Palme d'or peut-être, mais un Grand Prix ou quelque chose comme cela."
Kateryne Slipchenko
Lvivska Gazeta, Ukraine
"Haut et fort pourrait avoir une chance, c'est un film politique et social, qui aborde les problématiques de ce pays, de cette société musulmane et marocaine, et il y a de nombreuses problématiques comme le port du voile, la musique et de chanter pour les femmes surtout."
Romane Segui
Maze Magazine (France)

Haut et fort pourrait en effet séduire Spike Lee, Sidi Moumen dans la banlieue de Casablanca ayant des échos certains avec le Bronx de New York...

Il n'y a pas de grands favoris cette année, mais plusieurs films qui peuvent prétendre à la Palme d'or. Et l'on peut faire confiance au Président Spike Lee et à son jury majoritairement féminin pour nous étonner et créer la surprise Verdict attendu ce samedi soir.

Journaliste • Frédéric Ponsard