Bitcoin : 1000 ordinateurs écrasés au rouleau-compresseur

Les autorités malaisiennes ont détruit plus de 1 000 machines servant au minage du bitcoin.
Les autorités malaisiennes ont détruit plus de 1 000 machines servant au minage du bitcoin. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Huit personnes ont été arrêtées et accusées d'avoir volé l'équivalent de 2 millions de dollars d'électricité pour alimenter les ordinateurs gourmands en énergie, selon la police malaisienne.

PUBLICITÉ

La police malaisienne a imaginé un moyen spectaculaire d'afficher sa détermination dans la lutte contre le vol d'électricité en détruisant au rouleau-compresseur plus d'un millier de machines de minage de bitcoin, une activité très énergivore, qui avaient été saisies lors de descentes de police.

Les autorités de l'île de Bornéo ont découvert ces machines, dont la valeur est estimée à 5,3 millions de ringgits (1,25 million de dollars), lors de raids menés entre février et avril.

Huit personnes ont été arrêtées et accusées d'avoir volé l'équivalent de 2 millions de dollars d'électricité pour alimenter les ordinateurs gourmands en énergie, selon la police. "Les actions des crypto-miners sont dangereuses pour la vie et les biens, car elles peuvent provoquer des coupures de courant", a déclaré Hakemal Hawari, un haut responsable de la police de la ville de Miri, où les appareils ont été saisis.

Coupables de vol d'électricité

Les 1 069 machines ont été disposées sur le parking d'un poste de police de Miri la semaine dernière et écrasées à l'aide d'un rouleau compresseur. Six des personnes arrêtées ont été reconnues coupables de vol d'électricité, emprisonnées pendant six mois et condamnées à une amende.

Le minage de cryptomonnaies - le processus par lequel les ordinateurs frappent de nouvelles monnaies virtuelles et valident les transactions - nécessite de grandes quantités d'énergie et de puissance de traitement. Le processus implique généralement un grand nombre d'ordinateurs sophistiqués qui forment une "plate-forme" spécialement conçue pour effectuer les calculs complexes nécessaires au maintien d'un réseau de crypto-monnaies.

L'extraction de bitcoins est courante dans ce pays d'Asie du Sud-Est. Bien que gourmand en énergie, le processus est lucratif, chaque bitcoin valant actuellement plus de 23 000 euros.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain

Journée “prisons mortes” en France suite à l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

Inde : au moins 14 morts dans l'effondrement d'un panneau publicitaire