euronews_icons_loading
L'éruption du volcan de La Palma toujours aussi forte, un mois après

Un mois après son entrée en éruption, le volcan de l'île espagnole de La Palma continuait de projeter de la roche en fusion et de la lave, tôt ce mardi.

Le volcan situé sur l'une des îles Canaries, au large du nord-ouest de l'Afrique, a détruit jusqu'à présent plus de 1 800 bâtiments, pour la plupart des maisons. Les évacuations rapides ont permis d'éviter des pertes humaines sur cette île de quelque 85 000 habitants, mais quelque 7 000 personnes ont dû quitter leur domicile.

Les scientifiques qui surveillent l'éruption n'ont vu aucun signe de ralentissement, les rivières de lave continuant à s'écouler lentement vers la mer. Le volcan produit un grondement et un rugissement constants, avec des dizaines de tremblements de terre mineurs quasi quotidiens, et a recouvert une large zone de cendres volcaniques.