EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La Constitution américaine vendue pour 43 millions de dollars

Exemplaire original de la Constitution américaine de 1787 vendu aux enchères, 18 novembre 2021
Exemplaire original de la Constitution américaine de 1787 vendu aux enchères, 18 novembre 2021 Tous droits réservés AFP vidéo
Tous droits réservés AFP vidéo
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un exemplaire original extrêmement rare de la constitution américaine a été vendu pour 43 millions de dollars, "un record mondial pour un document historique mis aux enchères".

PUBLICITÉ

Un rarissime exemplaire original de la Constitution américaine de 1787 a été vendu aux enchères jeudi soir à New York pour 43 millions de dollars.

La maison Sotheby's, qui organisait cette vente sans précédent, a annoncé que ce montant constituaity un "record mondial pour un document historique offert aux enchères".

Un porte-parole a précisé que cette pièce fondatrice de l'histoire politique des Etats-Unis d'Amérique était partie pour exactement "43,2 millions de dollars", commissions incluses.

Il ne reste, d'après Sotheby's, que "13 exemplaires connus" de la première impression de la Constitution des Etats-Unis, signée le 17 septembre 1787 à Philadelphie, alors que 500 avaient probablement été imprimés à l'époque.

La copie originale vendue jeudi soir, une des deux seules appartenant encore à un particulier, en l'occurrence la collectionneuse américaine Dorothy Tapper Goldman, avait été estimée en septembre dernier entre 15 et 20 millions de dollars.

Vendue en huit minutes

Elle est partie pour plus du double en à peine huit minutes avec des enchères prises dans la salle à New York mais aussi au téléphone depuis le monde entier dans cette ambiance si particulière aux salles de marché.

Sotheby's n'a pas communiqué le nom de l'acquéreur. 

Ce texte signé par les "Pères fondateurs" des Etats-Unis d'Amérique, parmi lesquels George Washington, Benjamin Franklin et James Madison, faisait partie d'une collection privée de documents constitutionnels américains datant de la période révolutionnaire de 1776 à 1789.

Sources additionnelles • AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"