This content is not available in your region

20 ans après, la prison de Guantanamo toujours en service, malgré les promesses de fermeture

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
20 ans après, la prison de Guantanamo toujours en service, malgré les promesses de fermeture
Tous droits réservés  LYNNE SLADKY/AP2002

Barack Obama avait promis de la fermer, mais 20 ans après sa création la prison de Guantanamo abrite toujours des détenus à Cuba. Toujours entourée de controverses, Guantanamo a été installée à la suite des attentats du 11 septembre. Au cours des deux dernières décennies, quelque 780 hommes ont été détenus dans la prison, sur fond d'allégations de torture entre ses murs.

"C'est incroyable quand on pense que pas un seul membre de la CIA n'a été tenu de rendre des comptes pour avoir ouvert des sites noirs de la CIA, transféré illégalement au moins 119 hommes, et nous pensons, nous soupçonnons que c'est beaucoup plus, et en avoir torturé au moins 39, s'indigne Letta Taylor, directrice associée, division des crises et des conflits à Human Rights Watch. Cinq hommes détenus à Guantanamo ont été accusés des attentats du 11 septembre 2001, et aucun d'entre eux n'a encore été jugé, parce que Guantanamo applique un système de commissions militaires qui ne fonctionne pas comme un véritable tribunal - il ne permet pas une procédure régulière."

Le centre détient actuellement 39 hommes, dont 27 sans charges pénales contre eux, selon un rapport publié par l'ONG Human Rights Watch. Le président Joe Biden a annoncé qu'il voulait fermer Guantanamo. Malgré cela, la prison devrait être agrandie cette année, avec la construction d'une salle d'audience d'un million de dollars. Les États-Unis dépensent 540 millions de dollars chaque année pour maintenir Guantanamo.