This content is not available in your region

Chaos politique au Honduras : une bagarre éclate au Parlement

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Chaos politique au Honduras : une bagarre éclate au Parlement
Tous droits réservés  Moises Castillo/AP

L'élection vendredi du président du Parlement au Honduras a viré à la crise politique après la sécession de 20 membres du parti de la présidente élue, Xiomara Castro, à une semaine de sa prise de fonction.

Les invectives ont commencé dès l'ouverture de la session, lorsque les 20 députés du parti Liberté et Refondation ont proposé l'un d'entre eux, Jorge Calix, au poste de président du Parlement, en violation d'un accord passé avec un autre parti de gauche. Au cris de "traîtres", sept députés fidèles à la présidente élue se sont précipités sur Jorge Calix et l'ont forcé à fuir du perchoir alors qu'il prêtait serment.

Selon le ministre de l'Intérieur, la candidature de Jorge Calix a été soutenue par 83 députés. Le président du Parlement doit recueillir les suffrages de 65 députés sur 128.