This content is not available in your region

Grève des transports dans la capitale française pour des hausses de salaires

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Des usagers attendent de pouvoir monter dans un métro à la station Gare-Saint-Lazare à Paris, vendredi 18 février 2022.
Des usagers attendent de pouvoir monter dans un métro à la station Gare-Saint-Lazare à Paris, vendredi 18 février 2022.   -   Tous droits réservés  Photo : Michel Euler (Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved.)

Les habitants de Paris et sa région sont confrontés vendredi à une grève de la la Régie autonome des transports parisiens (RATP) pour demander des hausses de salaires alors que l'inflation diminue leur pouvoir d'achat.

Mais syndicats et direction ne sont pas d'accord sur le pourcentage d'augmentation, d'où cette grève pour peser sur les négociations en cours.

Face à la fermeture ou la diminution d'une partie des transports, les usagers ont dû s'adapter.

La capitale française n'a pas été paralysée dans la matinée, malgré des bouchons importants sur les routes de la région Île-de-France.

"J'avoue que je ne comprends pas ces grèves (....), il y a une forme de grève réflexe que, moi, je ne comprends pas", a déclaré le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal sur BFMTV et RMC.

Les organisations syndicales rappellent que durant la pandémie, les employés de la RATP ont répondu présent et assuré la continuité du service public.