This content is not available in your region

Paris : 2ème incendie de bus électrique, la RATP suspend une partie de sa flotte

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Archives : le premier bus de type BlueBus de Bolloré de la RATP emporté par les flammes, le 4 avril 2022 à Paris
Archives : le premier bus de type BlueBus de Bolloré de la RATP emporté par les flammes, le 4 avril 2022 à Paris   -   Tous droits réservés  BENOIT TESSIER/Reuters

Un deuxième bus électrique exploité par la régie des transports urbains de la région parisienne, la RATP, a été victime d'un incendie ce vendredi matin, moins d'un mois après un premier sinistre qui avait touché un même modèle de la marque française Bolloré

"Par mesure de précaution", la RATP a annoncé quelques heures après que ce second incendie en quelques semaines de retirer temporairement de la circulation les presque un tiers de sa flotte d'autobus électriques.

"Le conducteur du bus a évacué immédiatement les voyageurs. Il n'y a aucun blessé", selon la régie qui précise que "le machiniste a été pris en charge par son encadrement".

"Cependant, s'agissant du deuxième incendie sur un bus électrique récent d'une même série Bluebus 5SE de la marque Bolloré en moins d'un mois, la RATP a pris la décision par mesure de précaution, en liaison avec Ile-de-France Mobilités, de retirer temporairement de l'exploitation les 149 bus électriques de cette série", précise-t-elle dans un communiqué.

Le 4 avril, un incendie s'était déclaré pour une raison indéterminée à bord d'un autobus électrique similaire alors qu'il circulait boulevard Saint-Germain, dans le Ve arrondissement. Personne n'avait été blessé mais le véhicule avait été détruit.

Ile-de-France Mobilités, l'instance publique de gestion des transports publics dans la région parisienne,  a demandé à la RATP de faire "toute la lumière" sur ces incendies "et de prendre toutes les mesures de précaution nécessaires", a indiqué ce vendredi l'autorité régionale.

Qualifiant l'incident de "préoccupant", l'Association des Usagers des Transports/FNAUT Ile-de-France a elle aussi réclamé dans un tweet des "actions correctrices rapides de la part du constructeur".

"La RATP a demandé une expertise complète au constructeur Bolloré afin de donner les explications sur les causes de ces incidents et proposer un plan d'action pour permettre une remise en exploitation de ces bus en toute sécurité", a rassuré la régie, qui précise exploiter depuis 2016 près de 500 autobus électriques, de trois constructeurs différents, "sans incident majeur" jusqu'ici.

ERIC PIERMONT/AFP
Archives : bus électrique de type BlueBus utilisé par la RATP, Paris, le 30/05/2016ERIC PIERMONT/AFP

Vendredi matin, l'incendie a dégagé une épaisse fumée noire et une forte odeur de plastique brûlé,. Une trentaine de pompiers et une quinzaine d'engins ont été dépêchés pour éteindre l'incendie, selon les pompiers de Paris.

"_Les sapeurs-pompiers sont très rapidement intervenu_s", a confirmé la RATP, "et par mesure de sécurité, la station Bibliothèque François Mitterrand, située à proximité, a été fermée de 9h à 11h".

Le retrait impromptu des 149 autobus "pourrait entrainer des perturbations sur quelques lignes de bus dans la journée", a-t-elle ajouté, précisant que "des bus vont être redispatchés entre les différents centres" pour limiter les perturbations.

Un autre bus électrique prend feu dans le sud de la France

En un malheureux hasard, un autre bus électrique a été emporté par les flammes dans le sud de la France ce vendredi.

Un bus électrique sans passagers s'est ainsi embrasé au niveau d'un pont ferroviaire à Carcassonne, dans le département de l'Aude, sans faire de victimes. 

C'était un bus sans passagers, utilisé pour des essais", a indiqué la préfecture de l'Aude, précisant que le conducteur avait dévié de sa trajectoire et "accroché un pont afin d'éviter un véhicule".

"C'est sa batterie en lithium qui a pris feu", selon la même source.

Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre l'incendie qui s'est déclaré vers 9H00. A midi, il était "circonscrit", selon la direction des combattants du feu de l'Aude.

Bus en feu sous le pont de la gare à Carcassonne

Posted by Nicolas Vernède on Friday, April 29, 2022

"Il n'y a pas eu de blessé, hormis le conducteur qui a dans un premier temps essayé d'éteindre les flammes et a été incommodé par les fumées", ont souligné les pompiers.

Le bus impliqué serait un e-Atak de la marque turque Karsan, selon le quotidien local L'Indépendant, soit un autre type de véhicule que celui qui a pris feu à Paris.