This content is not available in your region

Guerre en Ukraine : Zelensky décrète la mobilisation générale

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
euronews_icons_loading
Guerre en Ukraine : Zelensky décrète la mobilisation générale
Tous droits réservés  ARIS MESSINIS/AFP

Au fil des heures, les forces russes s'approchent de Kiev, où un couvre-feu a été imposé. La centrale nucléaire de Tchernobyl est tombée aux mains des assaillants, à la suite du déclenchement par l'armée de Vladimir Poutine d'une attaque massive contre l'Ukraine, avec frappes aériennes et invasion terrestre.

Les forces russes sont entrées dans le pays par différentes directions : nord, sud et est, à travers les territoires occupés de Donetsk et Lougansk et depuis la Crimée.

Vladimir Poutine a justifié son action : "Ce qui se passe en ce moment, a dit le président russe, nous avons été forcés de le faire. On ne nous a laissé aucune chance de faire autrement. La Russie continue de faire partie de l'économie mondiale, et à cet égard, étant donné que nous en faisons partie, nous n'avons pas l'intention endommager ce système auquel nous participons. Nous n'allons pas endommager le système économique mondial dont nous faisons partie. Il me semble que nos partenaires devraient comprendre cela et ne pas se donner pour mission de nous pousser hors de ce système."

La guerre lancée par la Russie a fait des dizaines de morts : en début de soirée, les autorités de la région de Kherson dans le sud du pays ont par exemple fait état de 13 civils et neuf militaires tués.

"Nous soulignons que ce n'est pas l'Ukraine qui a choisi le chemin de la guerre, Volodymyr Zelensky, le, président de l'Ukraine, mais c'est l'Ukraine qui propose de retrouver le chemin de la paix."

Le quartier de l'aéroport de Gostomel est tombé, et les Ukrainiens tentent de le reprendre. Les combats étaient les plus proches de la capitale Kiev.