PUBLICITÉ

Le président Zelensky affirme que ses alliés occidentaux envoient "des armes"

Des membres des services ukrainiens recherchent et ramassent des obus non explosés après un combat avec un groupe de raiders russes dans la capitale ukrainienne de Kyiv.
Des membres des services ukrainiens recherchent et ramassent des obus non explosés après un combat avec un groupe de raiders russes dans la capitale ukrainienne de Kyiv. Tous droits réservés SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Tous droits réservés SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Par Laetitia Lago Dregnounou
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Peu avant cette annonce, il a diffusé une adresse vidéo sur Facebook en appelant à ne pas croire les "fausses informations" circulant sur internet selon lesquelles il aurait appelé son armée à se rendre.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien a affirmé samedi que ses partenaires occidentaux allaient livrer de nouvelles armes à son pays, et a appelé les Ukrainiens à défendre Kiev, en proie à de violents combats avec les forces russes.

La République tchèque va faire don à l'Ukraine de mitrailleuses, de fusils automatiques et de précision, de pistolets et de munitions, pour une valeur de 7,6 millions d'euros, a annoncé samedi la ministre tchèque de la Défense. Au moins 198 civils ukrainiens, dont trois enfants, ont été tués par l'"envahisseur", et 1.115 personnes blessées, selon le ministre ukrainien de la Santé, Viktor Liachko.

Des dizaines de militaires ont également perdu la vie, tandis que la Russie ne donne aucune information quant à son bilan. Kiev affirme infliger de lourdes pertes à l'armée russe.

Le ministère néerlandais de la Défense a indiqué qu'il livrera dès que possible 200 missiles antiaériens Stinger à l'Ukraine. La République tchèque a annoncé de son côté faire don à l'Ukraine d'armes pour une valeur de 7,6 millions d'euros

Suivez notre direct

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky déclare que les forces ukrainiennes ont repoussé les attaques de l'armée russe qui cherchait à s'emparer de la capitale Kiev et à le chasser du pouvoir.

SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Des membres des services ukrainiens recherchent des obus non explosés après un combat avec un groupe de raiders russes dans la capitale ukrainienne de Kyiv, 26 février 2022.SERGEI SUPINSKY/AFP or licensors
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

L'Ukraine plongée dans l'obscurité alors que la Russie s'attaque au réseau électrique

Guerre en Ukraine : les troupes russes gagnent du terrain