Première guerre mondiale : restes de soldats français retrouvés en Turquie

La Turquie remet à la France les restes des 17 soldats français
La Turquie remet à la France les restes des 17 soldats français Tous droits réservés Emrah Gurel pour Associated Press
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les restes de 17 soldats français disparus lors de la première guerre mondiale à Gallipoli ont été remis dimanche aux autorités militaires françaises.

PUBLICITÉ

Les restes de 17 soldats français disparus lors de la Première guerre mondiale à Gallipoli, en Turquie, ont été remis dimanche aux autorités militaires françaises, à Çanakkale.

Découverts lors de travaux de restauration d'un château dans le nord-ouest de la péninsule, les restes ont été enterrés aux côtés d'autres camarades tombés au combat, plus d'un siècle après leur mort.

Les combats féroces entre les forces alliées et les Turcs ottomans lors de la campagne de Gallipoli, avaient fait au total plus de 100 000 victimes.

Le colonel Philippe Boulogne a profité de la cérémonie pour rendre hommages aux soldats français et coloniaux tombés au combat : "Zouaves et tirailleurs du Sénégal, d'Algérie, légionnaires, 10 000 soldats français et coloniaux sont tombés au front à Gallipoli. Ni l'ampleur des pertes, ni la violence de la guerre n'ont entamé la bravoure de ces hommes. Leur courage et leur sens du sacrifice ne seront jamais oubliés."

À la dernière demeure des soldats, au cimetière français de Seddülbahir, un message que le fondateur de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk a écrit pour les mères des soldats qu’il avait lui-même combattus, a été lu : "Vous, les mères qui ont envoyé leurs fils de pays lointains, essuyez vos larmes ; vos fils reposent maintenant dans notre sein et sont en paix. Après avoir perdu leur vie sur cette terre, ils sont aussi devenus nos fils."

Plus de 100 ans après avoir perdu la vie, les 17 soldats français peuvent désormais reposer en paix.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Roumanie met à l'honneur une officière de la Première Guerre mondiale sur un billet de banque

Armistice du 11 novembre : il y a 103 ans cessait la Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale : la France célèbre le centenaire de son Soldat inconnu