This content is not available in your region

La France et l'Espagne suffoquent sous la troisième vague de canicule, la sécheresse inquiète

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
36 degrés à Paris, le 3 août 2022
36 degrés à Paris, le 3 août 2022   -   Tous droits réservés  Francois Mori/Copyright 2022 The Associated Press. All rights reserved

La France fait face au troisième épisode caniculaire depuis le mois de juin avec des températures qui flirtent par endroits autour des 40 degrés.

La dernière vague de canicule avait duré deux semaines et s'était terminée le 25 juillet.

La chaleur renforce la sécheresse et, selon Météo-France, le mois de juillet est "au second rang des mois les plus secs" depuis le début des mesures en 1958.

L'établissement d'observation météorologique estime les précipitations 84 % inférieures aux normales.

Mickaël Nguyen, président d'une association de pécheurs sur la Garonne : "La rivière s'est retirée d'environ 50 à 70 mètres, même 100 mètres par endroits."

En Espagne, selon le Premier ministre Pedro Sanchez, les vagues de chaleur successives ont tué au moins un millier de personnes.

À Barcelone, la mairie a ouvert des abris climatiques pour les populations fragiles qui viennent y chercher un peu de fraîcheur.

"C'est parfait pour des gens âgés comme moi qui viennent tous les jours. Dehors, c'est un four." dit Caridad Trivino, une retraitée de 84 réfugiée

Les agriculteurs tentent eux de protéger les vaches et installent des ventilateurs dans les étables pour y faire un peu baisser la température.

Si la chaleur est trop forte, les vaches produisent moins de lait et leur immunité est réduite.