This content is not available in your region

L'hymne "God save the King" entonné pour la première fois à la cathédrale Saint-Paul de Londres

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
euronews_icons_loading
Hommage à la reine Elizabeth II à la cathédrale Saint-Paul de Londres, le vendredi 9 septembre 2022.
Hommage à la reine Elizabeth II à la cathédrale Saint-Paul de Londres, le vendredi 9 septembre 2022.   -   Tous droits réservés  Ian Vogler/AP

Vendredi soir, pour la première fois depuis 70 ans, l'hymne britannique "God save the King" (Que dieu sauve le roi) a été chanté dans sa version masculine à la cathédrale Saint Paul à Londres, en conclusion d'un office religieux en hommage à Elizabeth II. Il remplace "God save the Queen" (Que dieu sauve la reine), l'hymne depuis l'accession au trône de la défunte souveraine en 1952.

Un peu plus tôt, depuis le palais de Buckingham, Charles III a prononcé son premier discours télévisé en tant que souverain, une allocution enregistrée dans laquelle il a rendu un émouvant hommage à Elizabeth II, sa "maman chérie", décédée à 96 ans après 70 ans et 7 mois de règne. Il a qualifié Elizabeth II d'"inspiration et d'exemple" pour lui et sa famille.

Il a promis de servir les Britanniques toute sa vie, comme sa mère Elizabeth II l'avait fait à son 21ème anniversaire. "Comme la Reine elle-même l'a fait avec une dévotion si inébranlable, je m'engage moi aussi solennellement, pendant le temps qu'il me reste à vivre, à défendre les principes constitutionnels qui sont au cœur de notre nation", a-t-il déclaré, sur un ton sobre et confiant.

Avant son discours, Charles III a rencontré la Première ministre nouvellement élue, Liz Truss. Le changement de monarque arrive à un moment délicat pour la cheffe du Parti conservateur qui doit faire face à une crise énergétique et inflationniste.