EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : le pays essuie des bombardements massifs, les coupures de courant se multiplient

Des personnes se reposent dans une station de métro, utilisées comme abri anti-bombes lors d'une attaque à la roquette à Kyiv, en Ukraine, le vendredi 16 décembre 2022
Des personnes se reposent dans une station de métro, utilisées comme abri anti-bombes lors d'une attaque à la roquette à Kyiv, en Ukraine, le vendredi 16 décembre 2022 Tous droits réservés Efrem Lukatsky/AP
Tous droits réservés Efrem Lukatsky/AP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Soixante-quatorze missiles, principalement des missiles de croisière, ont été tirés par la Russie vendredi, dont soixante ont été abattus par la défense antiaérienne, selon l’armée ukrainienne.

PUBLICITÉ

L’Ukraine mettait tout en œuvre samedi 17 décembre pour rétablir l’électricité après les frappes de missiles russes qui ont provoqué des coupures de courant à travers le pays. Ces bombardements ont été dénoncés comme des crimes de guerre par l’Union européenne. Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a condamné ce nouvel "exemple de la terreur aveugle du Kremlin", des "attaques cruelles et inhumaines" contre la population qui "constituent des crimes de guerre". Même réaction côté français : "Ces actes constituent des crimes de guerre et n’affaiblissent en rien la détermination de la France à soutenir l’Ukraine et à lutter contre l’impunité", a affirmé le Ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a précisé que Kiev et quatorze régions avaient été affectées par des coupures de courant ou d’eau. A Kiev, selon le maire Vitali Klitschko, seul un tiers des habitants avaient de l’eau et du chauffage, et 40 % de l’électricité. A Kharkiv, deuxième ville du pays, les autorités ont annoncé dans la soirée avoir rétabli le courant à 55 %. Selon le gouverneur régional, Oleh Synehoubov, 85 % des habitants de la région avaient accès à l’électricité vendredi soir. 

Soixante-quatorze missiles, principalement des missiles de croisière, ont été tirés par la Russie vendredi, dont soixante ont été abattus par la défense antiaérienne, selon l’armée ukrainienne. "Aujourd'hui, plus de 60 missiles ont été abattus. Tous les commandements aériens - "Centre", "Sud", "Est" et "Ouest" ont résisté. Et les combattants de la 96e brigade de missiles anti-aériens, qui couvrent la région de Kyiv, ont été particulièrement efficaces. Plus de 40 roquettes terroristes ont été détruites dans le ciel au centre du pays et près de Kyiv" a déclaré le président ukrainien.

Trois personnes sont mortes à la suite d’une frappe russe qui a touché un immeuble résidentiel à Kryvy Rih, selon le gouverneur régional.

De leur côté, les autorités prorusses de la région de Louhansk, dans l’Est, ont accusé les forces ukrainiennes de tirs d’artillerie sur deux localités, faisant onze morts et dix-sept blessés vendredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelles frappes russes en Ukraine, Kyiv s'efforce de rétablir l'eau et le courant

Au moins 31 morts en Ukraine après des bombardements massifs russes

L'Ukraine frappe un dépôt de munitions à l'intérieur de la Russie, des évacuations en cours