Un camion de bouteilles d'oxygène explose à Milan : un blessé

Les pompiers de Milan en intervention après l'explosion
Les pompiers de Milan en intervention après l'explosion Tous droits réservés Luca Bruno/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Italie : l'explosion qui s'est produite jeudi matin à Milan a été causée par des bouteilles d'oxygène lors d'un transport. La thèse de l'attentat est pour l'instant écartée.

PUBLICITÉ

Un camion transportant des bouteilles d'oxygène a explosé jeudi matin dans un quartier d'habitation de Milan (nord de l'Italie), blessant son conducteur et provoquant de grandes flammes ainsi qu'un nuage de fumée noire, a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police.

L'explosion est survenue vers 11H30 locales (09H30 GMT) dans le quartier de Porta Romana, mettant le feu à une dizaine de véhicules garés à proximité, selon un communiqué des pompiers. Deux appartements et une pharmacie ont également été fortement endommagés.

Incendie circonscrit

Le moteur de la camionnette aurait pris feu, faisant exploser une vingtaine de bouteilles d'oxygènes destinées à un centre de santé, qui se trouvaient à l'intérieur. Le conducteur, qui a réussi à sortir du véhicule quelques instants avant l'explosion, serait blessé.

200 à 300 enfants d'une école primaire, d'un collège et d'une garderie ont été évacués, a déclaré le maire de Milan, Giuseppe Sala, à Sky TG24. 

De grandes flammes et un nuage de fumée étaient visibles sur le site aussitôt après l'explosion, selon des images retransmises par les chaînes d'information en continu.

L'incendie était circonscrit à 13H00, selon une correspondante de l'AFP sur place.

Hypothèse de l'attentat exclue

"J'ai entendu trois grosses explosions et d'autres qui ont suivi. Je suis venu tout de suite voir ce qui se passait, il y avait toute la rue en feu et des gens qui couraient", a raconté à l'AFP Giuseppe, 39 ans, ouvrier sur un chantier voisin.

Paolo Prodi, 20 ans, manager dans le secteur musical, sortait son chien quand il a entendu les explosions. "Je suis arrivé tout de suite où il y avait les flammes et la fumée et on est entré dans le bâtiment en face pour frapper aux portes et aider les gens à évacuer."

"L'hypothèse d'un attentat est à exclure", a aussitôt tenu à préciser le maire de la métropole lombarde Beppe Sala. "Il s'agit d'un fourgon qui transportait des bouteilles d'oxygène."

Le porte-parole des carabiniers a confirmé à l'AFP qu'une personne avait été blessée au niveau des bras et des jambes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Chine : une explosion dans un restaurant fait au moins 31 morts

Mode : Armani éclaboussé par un nouveau scandale de travail clandestin

Un bâtiment hébergeant des migrants soufflé par une explosion sans doute accidentelle