EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La campagne électorale pour la présidentielle en Equateur se termine dans l'angoisse

L'hommage au candidat assassiné
L'hommage au candidat assassiné Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La campagne électorale en Equateur s'est terminée par des hommages au candidat assassiné, mais avec la peur au ventre pour les autres candidats, qui portaient des gilets pare-balles lors des meetings.

PUBLICITÉ

Fernando Villavicencio a été abattu par un tueur à gages colombien, lors de cette présidentielle marquée par la violence.

 Les deux tours du scrutin auront lieu le 20 août et le 15 octobre. 

Vêtus de gilets pare-balles, les candidats ont terminé leur meeting,

Le journaliste Christian Zurita remplace son ami assassiné. Christian Zurita soupçonne le crime organisé d'être derrière l'assassinat de son collègue journaliste. Au total, six Colombiens ont été arrêtés et un septième est mort tué par les gardes du corps de M. Villavicencio.

"Je suis quasiment sûr qu'il a été assassiné parce qu'il avait dit qu'il militariserait les ports, et cela, nous allons le garder comme principe", a lancé M. Zurita devant la presse internationale.

 La favorite des sondages est Luisa González, du mouvement Revolución Ciudadana, dirigé par l'ancien président Rafael Correa. Ce dernier a été condamné par contumace à huit ans de prison. Il est réfugié en Belgique.

Elle a clôturé sa campagne à Guayaquil, le principal port équatorien où les bandes rivales se disputent le contrôle du trafic de drogue et des expéditions de cocaïne vers l'Europe et les Etats-Unis.

Mme González a donné raison à l'administration de M. Correa en rappelant que pendant son mandat, le pays était stable et sûr, loin de la vague de criminalité que les autorités attribuent au crime organisé et au trafic de drogue, qui ont gagné du terrain dans la zone côtière du pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

22 tonnes de cocaïne saisies en cours de destruction en Equateur

Le pape demande la libération de six religieuses enlevées en Haïti

L'armée et la police ont repris le contrôle de plusieurs prisons