EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Grèce : plusieurs personnes suspectées d'allumer des feux arrêtées

En quelques jours, les incendies ont brûlé plus de 60 000 hectares en Grèce.
En quelques jours, les incendies ont brûlé plus de 60 000 hectares en Grèce. Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Thanassis Stavrakis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le ministre grec de la Protection civile a accusé des pyromanes d'allumer des feux "mettant en danger les forêts, les propriétés et surtout les vies humaines".

PUBLICITÉ

Les pompiers continuent de lutter contre les incendies meurtriers en Grèce jeudi pour le sixième jour consécutif, alors que dans les zones ravagées près d'Athènes, la colère monte face à la répétition de ces feux.

Aux portes d'Athènes, les flammes dévastatrices attisées par des températures élevées et des vents forts continuent par endroits de progresser sur les contreforts du mont Parnès où se trouve la plus grande forêt proche de la capitale.

Le ministre de la Protection civile, Vassilis Kikilias, a accusé des pyromanes d'allumer des feux "mettant en danger les forêts, les propriétés et surtout les vies humaines".

S'adressant à la télévision à ceux qui déclenchent des incendies, il a assuré : "vous commettez des crimes contre le pays (...) nous vous retrouverons, vous serez responsables devant la justice."

Au pied du mont Parnès, neuf tentatives d'incendies volontaires ont été répertoriées jeudi matin, selon lui.

Trois des quatre personnes détenues ont été libérées, aucune preuve n'ayant été trouvée contre elles. Le quatrième détenu a été officiellement arrêté. Il s'agit d'un ancien avocat, âgé de 45 ans.

25 sapeurs-sauveteurs français déployés

Quelque 260 pompiers et dix avions sont déployés dans cette région qui mêle forêt et tissu urbain, à une vingtaine de kilomètres au nord de la capitale.

Parmi eux, 25 sapeurs-sauveteurs français déployés dans le cadre du mécanisme de protection civile européen. "La situation est assez complexe et évolutive", indique à l'AFP le capitaine Nicolas Simon, et "beaucoup de parties du feu sont soumises au vent et se réactivent régulièrement".

En quelques jours, les incendies ont brûlé plus de 60 000 hectares dans le nord de la Grèce et 5 000 hectares à l'ouest d'Athènes, selon les estimations de l'observatoire national des incendies de forêt géré par l'université Aristote de Thessalonique. Le bilan dépasse les 120 000 depuis janvier.

Dans le nord du pays où un immense incendie a commencé samedi près de la ville portuaire d'Alexandroupoli, le feux continue aussi de faire rage avec un front unifié de plus de 15 kilomètres.

Les corps d'une vingtaine de personnes présumées migrantes, dont deux enfants, ont été retrouvés dans la région cette semaine.

Les autorités ont averti que la région étant un point d'entrée important pour des migrants en provenance de la Turquie voisine, il y aurait probablement davantage de victimes parmi ces personnes en quête d'asile dans l'Union européenne.

Monastère millénaire

Un troisième incendie majeur s'est produit en Béotie, au nord d'Athènes, où un monastère byzantin millénaire, Osios Loukas, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, a échappé de peu à la destruction mercredi.

Les températures élevées associées à la sécheresse et par endroit à des vents violents persisteront jusqu'à vendredi, selon les météorologues.

Le thermomètre affichait localement 39°C ce jeudi dans le nord-est du pays.

Les autorités grecques ont prévenu mercredi que le pays traversait le pire été d'incendies depuis la mise en place des cartes des risques d'incendie en 2009.

Le gouvernement, qui impute ces feux au changement climatique, est accusé de ne pas en faire assez pour protéger la biodiversité et entreprendre des actions de prévention des feux.

Fin juillet, de violents incendies avaient été attisés par une longue vague de canicule avec des températures par endroits ayant dépassé les 45°C.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Inondations en Grèce : les évacuations encore en cours, le bilan passe à 10 morts

Lutte contre les incendies en Grèce, en Turquie, en Italie et en Espagne

Au moins 26 migrants présumés morts dans des incendies dans le nord-est de la Grèce